Post-accouchement : est-ce normal que l’odeur du vagin change ?

Crédits : iStock

La grossesse et l’accouchement ont forcément des impacts sur le corps. Il est en effet absolument impossible de sortir de ces « épreuves » parfaitement intactes. Cela ne signifie pas nécessairement que les traces laissées sont mauvaises, car il s’agit avant tout du signe que vous avez donné la vie. Cependant, quelques jeunes mamans ne se reconnaissent plus du tout après cela et certains phénomènes qui en résultent peuvent être difficiles à vivre. Pour certaines, l’odeur du vagin peut changer après l’accouchement pour laisser place à une senteur plutôt désagréable.

L’odorat : un sens subjectif

Il est tout d’abord important de préciser que tout le monde n’a pas le même odorat et que les senteurs ne sont donc pas ressenties de la même façon en fonction des personnes. Si certaines vont être très sensibles au moindre changement, d’autres auront au contraire plus de mal à faire la différence entre deux odeurs pourtant bien distinctes.

En temps normal déjà, le vagin a une odeur. Seulement, il est bien difficile de pouvoir s’en rendre compte soi-même, car il s’agit d’une zone qui n’est pas vraiment facile à atteindre. De plus, il est souvent difficile de sentir ses propres odeurs, simplement parce que ce sont les nôtres et que nous avons donc tendance à nous y habituer, à tel point qu’on ne les sent plus vraiment. Si vous avez le moindre doute, le mieux reste tout de même de demander à votre conjoint s’il a lui-même ressenti une différence d’odeur au niveau de cette zone afin d’avoir un avis extérieur plus objectif.

Pourquoi l’odeur du vagin change-t-elle après l’accouchement ?

Si tout le corps est bouleversé lors d’une grossesse et d’un accouchement, l’utérus et le vagin sont tout de même aux premières loges de ces changements. Généralement, si des odeurs apparaissent à la suite de la naissance de bébé, c’est à cause de légères complications au moment de l’expulsion. Pour beaucoup de femmes, le passage dans le vagin est en effet difficile et peut donc se conclure par des déchirures et donc des saignements.

Or, si ces saignements ne sont pas pris en charge à temps, ils peuvent finir par provoquer des odeurs désagréables après plusieurs semaines. Selon les témoignages de mamans dans le même cas, ces odeurs ressemblent significativement à celles qui apparaissent au moment des règles. Difficile donc de ne pas le remarquer, surtout si vous reprenez une activité sexuelle en même temps.

Comment remédier à ces odeurs ?

Si ce phénomène peut sembler un peu futile au premier abord, il peut tout de même représenter un blocage de plus au moment de reprendre une activité sexuelle. Il s’agit aussi d’un véritable problème qui peut devenir un complexe à la longue et le rapport à son propre corps risque alors d’être difficile à gérer.

Pour éviter cette situation aussi pénible que gênante, vous devez impérativement suivre les recommandations liées à l’hygiène intime que votre gynécologue vous a données. Vous pouvez également nettoyer cette zone après chacun de vos passages aux toilettes et après avoir fait l’amour. Attention cependant aux savons, même intimes, qui peuvent être trop forts et inadaptés à cette zone du corps très fragile. Cela dit, si vous constatez que les odeurs persistent, il peut s’agir d’une infection qui doit donc être prise très au sérieux. N’hésitez donc pas à prendre rendez-vous avec votre gynécologue le plus rapidement possible pour vérifier cela.

Sources : Passeport Santé, MagicMaman, Bébés et Mamans

Articles liés :

Lochies : tout savoir sur ces saignements post-accouchement

Tranchées : tout savoir sur ces douleurs post-accouchement

Post-accouchement : tout savoir sur le rajeunissement vaginal et vulvaire