Post-accouchement : est-il possible d’avoir un pic de libido ?

Crédits : iStock

Bien souvent, après la naissance d’un enfant, les couples vivent une sexualité ralentie. La femme a vécu neuf mois durant lesquels son corps a été mis à rude épreuve, sans compter l’accouchement qui est généralement le plus dur à vivre dans cette grande aventure. Les hormones jouent également un rôle et peuvent alors contraindre certains couples à mettre entre parenthèses leur vie sexuelle. Bien évidemment, il ne s’agit pas d’une règle universelle et pour certaines femmes, la libido peut prendre une très grande place au lendemain de l’accouchement. Un phénomène qui peut forcément les déstabiliser, car il ne s’agit pas vraiment de la « norme ».

La vie sexuelle compliquée durant la grossesse

Toutes les femmes ne vivent pas de la même façon la période de la grossesse sexuellement parlant. Certaines ont en effet une libido très développée et sont donc en grande demande de sexe, parfois même jusqu’aux derniers jours avant l’accouchement. Des besoins qui ont d’ailleurs quelques fois du mal à être assouvis, car la personne en face n’est pas forcément réceptive. Il y a en effet des conjoint·e·s qui ne sont plus attiré·e·s par ce corps en plein changement qui abrite la vie.

Pour d’autres femmes enceintes, le désir n’est absolument pas au rendez-vous. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cela, comme les hormones qui sont en ébullition ou bien le physique qui change tellement qu’une gêne peut s’installer.

Comme gérer la suite de l’accouchement ?

Si la grossesse peut être difficile à vivre sur le plan sexuel, cela peut devenir encore plus compliqué après la naissance de l’enfant. L’accouchement est en effet un véritable traumatisme pour le corps d’une femme et celui-ci peut mettre un certain temps avant de s’en remettre. Les médecins ont d’ailleurs plutôt tendance à recommander d’attendre quelques semaines avant de reprendre les rapports sexuels, notamment s’il y a eu une déchirure ou une épisiotomie durant l’accouchement.

Les hormones, les douleurs ou encore simplement la fatigue peuvent être à l’origine d’une vraie baisse de libido chez la maman après l’accouchement. Elles sont donc nombreuses à ne pas vouloir reprendre tout de suite les relations sexuelles et préfèrent attendre de se sentir mieux dans leur corps.

Est-il possible d’avoir une libido très développée après l’accouchement ?

Bien évidemment, toutes les femmes ne vivent pas cette période de la même façon. Si les hormones peuvent entraîner une baisse de la libido chez certaines, chez d’autres elles peuvent au contraire provoquer de folles envies de sexe juste après la naissance de leur enfant. Pour un certain nombre de femmes, la sexualité peut témoigner d’une véritable volonté de redevenir maîtresses de leur corps. Il est par conséquent parfaitement possible de reprendre le sexe de façon « prématurée » après un accouchement.

Il s’agit d’ailleurs là d’une façon de maintenir une certaine harmonie au sein du couple. S’il est important que la femme ne se sente pas forcée à reprendre les rapports sexuels après un accouchement, elle peut elle-même en avoir très envie. Il s’agit de moments importants pour le couple qui peut rapidement avoir la sensation de se perdre de vue avec l’arrivée d’un enfant.