in ,

Prendre son bain avec ses enfants : bonne ou mauvaise idée ?

Crédits : iStock
Prendre son bain avec ses enfants : bonne ou mauvaise idée ?
Notez cet article

À la naissance de son enfant, on aimerait pouvoir passer chaque seconde avec lui (lorsqu’il ne crie pas bien entendu). C’est la raison qui pousse de nombreux parents à partager leur bain avec leurs enfants. Seulement, est-ce vraiment une bonne idée si cette habitude s’installe sur le long terme ?

L’apprentissage de son corps et de ceux des autres

Durant les premières années d’un enfant, prendre son bain en sa compagnie semble être tout ce qu’il y a de plus naturel, que ce soit pour lui comme pour ses parents. Les liens sont très forts et le rapport à la chair également, d’autant plus si le bébé est allaité. Généralement, avant 3 ans, un enfant n’a encore aucune conscience de la sexualisation et de la différence des sexes. Il peut cependant comprendre rapidement qu’il y a un mystère autour de cela, particulièrement si son entourage fait preuve de pudeur. Cela laisse entendre qu’il s’agit de quelque chose d’interdit ou bien de simplement très personnel, ce qui peut donc éveiller sa curiosité. C’est à son entrée à l’école qu’il va commencer à vraiment se poser des questions à ce sujet et vouloir en savoir plus, notamment avec ses camarades de classe. Il va donc observer les différences qu’il peut y avoir entre lui et les autres.

C’est également à cette période que l’enfant va commencer à développer le complexe d’Œdipe durant lequel il va particulièrement s’intéresser au corps des autres et notamment à celui de ses parents.

Le bain, un moment intime

Les spécialistes s’accordent pour dire que prendre un bain avec un bébé de quelques mois et prendre un bain avec un enfant de 4 ans n’est pas la même chose. En effet, dans le premier cas, la démarche est très innocente, aussi bien chez l’enfant que chez les parents. Seulement, avec l’âge, l’enfant commence à comprendre ce qu’est l’intimité et quelles en sont les limites. Prendre un bain avec un enfant du sexe opposé ne serait donc pas vraiment conseillé, car selon les spécialistes de la petite enfance, ce n’est pas avec ses parents que l’enfant doit apprendre ce qu’est le sexe opposé. Il doit l’apprendre avec ses camarades de classe, comme le font tous les enfants dans la cour de récréation en se regardant les uns les autres. De plus, l’enfant serait capable de retenir certaines images très longtemps, et particulièrement celles liées à la nudité.

Le comportement des parents est également très important dans ce contexte, puisque la réaction de l’enfant vis-à-vis de la nudité va aussi dépendre du rapport que ses propres parents ont avec. Si les parents semblent eux-mêmes gênés de se mettre nus, l’enfant va alors tout de suite comprendre qu’il s’agit de quelque chose de très intime.

Ainsi, à partir d’un certain âge, l’image de la nudité peut le gêner, encore plus s’il n’a pas choisi de la voir. Les parents doivent donc être vigilants avec le bain qui peut être devenu un véritable rituel alors que l’enfant lui-même n’est peut-être plus d’accord avec cela. La vision d’un sexe, tel qu’il soit, ne doit en aucun cas lui être imposée, et encore moins devenir une habitude presque incestueuse. Il y a cependant une différence entre croiser rapidement son enfant dans la maison alors qu’on est soi-même nu et prendre son bain nu avec lui. Le fait de voir ses parents nus de manière rapide et involontaire ne le choquera pas, ou alors beaucoup moins qu’au moment du bain, où lui aussi peut être gêné de sa propre nudité.

Sources : Parents, MagicMaman, Naître et Grandir

Articles liés :

Quel est le bon moment pour laisser ses enfants se laver seuls ?

Est-il nécessaire de donner le bain à un bébé tous les jours ?

De la couche au pot : comment les pousser à la propreté ?