Que ressent le bébé durant l’accouchement ?

Crédits : iStock

Lorsqu’on parle d’accouchement, on pense tout de suite à la douleur qu’a pu ressentir la jeune maman durant cette épreuve, mais peu de personnes se posent la question du ressenti du bébé à ce moment précis. En effet, s’il faut reconnaître que cette étape n’a rien d’agréable pour une femme, la naissance n’est pas non plus une partie de plaisir pour un bébé !

Une préparation que le bébé ressent

Durant longtemps, les médecins ont cru que le bébé ne ressentait absolument rien au moment de la naissance. La vérité est tout autre, car il a été prouvé que le fœtus commence à ressentir des signes dès les premières contractions. Si elles sont généralement douloureuses pour la future maman, elles seraient relativement agréables pour l’enfant, puisqu’elles le masseraient. Ceci signifie donc que votre bébé est plutôt détendu à quelques heures de vous rencontrer.

La descente dans le bassin

Durant tout le travail et jusqu’à ce que le col soit parfaitement ouvert et effacé, votre bébé est encore bien au chaud dans son petit cocon. Durant tout ce temps, son rythme cardiaque sera surveillé par un monitoring afin de s’assurer que tout se passe pour le mieux de son côté. C’est d’ailleurs comme cela que les médecins ont constaté que dans la grande majorité des cas, le bébé alternait entre les périodes de sommeil et celles de veille. Les contractions peuvent cependant avoir comme effet de comprimer le placenta et le cordon ombilical, ce qui peut provoquer un ralentissement du rythme cardiaque, qui se régule par la suite. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que l’enfant est en détresse respiratoire et que les médecins doivent donc agir rapidement.

naissance bébé accouchement vernix caseosa
Crédits : iStock

Au fur et à mesure, sa tête va venir se comprimer contre le col de l’utérus, ce qui peut dans certains cas provoquer un petit hématome sur le haut de sa tête. Pas de panique cependant, puisque votre bébé aussi crée des endorphines, ce qui va lui permettre de complètement anesthésier cette douleur.

L’expulsion

Il s’agit du moment le plus délicat pour votre bébé, qui va parvenir à se frayer un chemin dans votre bassin grâce aux contractions. Et puisque la nature est bien faite, sa tête va se modeler en fonction de votre bassin afin de faciliter le passage, car il s’agit de la plus grosse partie de son corps. À ce stade-là, votre enfant est encore en train de somnoler. Il ne vous reste plus qu’à donner tout ce que vous pouvez pour l’aider à s’expulser. Ces poussées ne sont pas douloureuses pour lui. Cependant, si les médecins doivent avoir recours à des instruments, comme la ventouse ou encore les forceps, il peut alors avoir mal. C’est la raison pour laquelle des antalgiques lui seront administrés tout de suite après sa venue au monde. Votre bébé n’aura donc plus qu’à pousser son premier cri pour bien vous faire comprendre qu’il est arrivé à bon port !

Articles liés :

Déclenchement de l’accouchement : tout ce qu’il faut savoir

Vos 10 pires souvenirs d’accouchement

Tétée de bienvenue : ses 4 bienfaits