Règles : une nouvelle pratique dangereuse pour raccourcir leur durée

Crédits : iStock

Si les règles font partie intégrante de la vie d’une femme. Elles peuvent cependant être très désagréables, voire difficiles à vivre pour certaines. Il est donc parfaitement normal de souhaiter de tout cœur qu’elles se terminent le plus rapidement possible. C’est pour cette raison que des femmes utilisent une nouvelle pratique extrêmement dangereuse qui a pour but principal de faire durer les règles le moins longtemps possible.

Utiliser un aspirateur pour évacuer le sang

Tout commence avec le récent tweet d’une jeune infirmière. Cette dernière demande à travers quelques lignes aux jeunes filles de ne surtout pas utiliser leur aspirateur pour réduire la durée de leurs règles. Une méthode qui peut sembler totalement farfelue et très dangereuse, ce qui est effectivement le cas. Certaines jeunes femmes utilisent en effet le tuyau de leur aspirateur pour venir le placer à l’entrée de leur vagin. En allumant l’appareil, le sang est alors aspiré. Bien évidemment, il s’agit d’une très mauvaise idée.

Dans son tweet, l’infirmière explique en effet que deux jeunes femmes ont été hospitalisées après avoir utilisé cette technique. Ces dernières souffraient en effet d’hémorragie. Cette pratique a pour effet d’augmenter considérablement le flux sanguin dans le corps, ce qui est forcément très dangereux. Il faut également préciser que le risque d’infection bactérienne est alors très élevé en faisant cela.

Bien vivre ses règles en prenant son mal en patience

Même si le moment des règles est difficile à vivre pour certaines femmes, il est nécessaire de prendre son mal en patience. Ce genre de pratique visant à réduire leur durée étant véritablement dangereuse, le mieux reste ainsi de prendre sur soi. Les règles durent en moyenne entre 3 et 5 jours.

S’il est parfaitement normal de ressentir quelques douleurs comme des tiraillements dans le bas-ventre, il est cependant important de consulter si la douleur devient ingérable. En effet, cela peut être le signe de lésions, d’infection ou de maladie (comme l’endométriose). En cas de doute, il ne faut donc surtout pas hésiter à en parler rapidement à son médecin en expliquant que les douleurs en question sont particulièrement vives.

Sources : Au Féminin, Parents

Articles liés :

Flux instinctif libre : une technique qui permettrait de ne plus utiliser de protection intime

Règles anniversaires : continuer d’avoir ses règles durant la grossesse, c’est possible !

L’utilisation de la cup augmente-t-elle les chances de tomber enceinte ?

3.8
05