Relations mère-fille : pourquoi sont-elles si compliquées ?

Crédits : iStock

Les tensions entre parents et enfants font généralement partie intégrante de ces relations si particulières. Cela ne signifie pas forcément que les deux parties ne s’entendent pas, mais simplement que cette relation de proximité donne lieu à plus de disputes. En outre, nous avons souvent tendance à entendre que les mères ont plus de difficultés avec leurs filles, et vice-versa. Un préjugé qui existe depuis bien longtemps et qui se confirme dans certaines familles. Mais pourquoi les relations entre les mères et les filles ont-elles cette réputation ? Et si tel est le cas, y a-t-il une explication à cela ?

Beaucoup de pression et d’attentes

Depuis des centaines d’années maintenant, les femmes sont soumises à d’innombrables pressions afin de toujours apparaître sous leur meilleur jour. Elles doivent aussi bien être des objets de désir tout en étant capables de gérer une famille d’une main de fer. Le moindre écart des lignes de conduite dictées par la société peut les faire devenir totalement marginales. Forcément, dans ces conditions, les petites filles peuvent avoir beaucoup de pression sur les épaules dès leur plus jeune âge.

En devenant mères, les femmes ont tendance à faire beaucoup de projections sur leurs enfants. Il est bien évidemment beaucoup plus simple d’imaginer quelle sera la vie d’un enfant du même genre que soi. Si la majorité des mères souhaitent le meilleur pour leurs enfants, elles peuvent être beaucoup plus dures avec leurs filles simplement parce qu’elles savent les erreurs qu’elles pourraient reproduire.

Dans d’autres cas, les mères sont parfaitement conscientes de la difficulté d’être une femme dans la société actuelle. Elles peuvent donc se montrer plus strictes afin de donner à leurs filles toutes les clés en main pour savoir se défendre et se faire entendre au moment venu. Elles pourront ainsi se faire une place plus facilement dans ces conditions.

parent enfant mère fille adolescence crise problème triste
Crédits : iStock

Entre transfert et jalousie

Au même titre que les pères avec leur fils, les femmes peuvent parfois faire un véritable transfert sur leur fille. Elles peuvent en effet se reconnaître en elle ou au contraire pas du tout et ainsi chercher à trouver des ressemblances coûte que coûte. Une attention toute particulière peut alors être portée à l’éducation des filles afin qu’elles correspondent aux critères de leur mère. Les mères peuvent également avoir le sentiment d’être passées à côté de certaines choses au cours de leur propre vie et feront donc tout pour que leur fille puisse en profiter, qu’elle le veuille ou non.

Avoir une fille, c’est aussi être confronté à son propre reflet. Qu’il y ait une ressemblance physique ou non, difficile pour une femme de ne pas voir quelques similitudes avec sa fille. Certaines mères admirent les qualités de leur fille et cela peut vite se transformer en jalousie. Forcément, dans ces conditions, la relation devient malsaine et une compétition peut même s’installer entre les deux femmes. Parfois, l’objet premier de cette jalousie est simplement la jeunesse dont la fille bénéficie et qui n’est plus forcément d’actualité chez la mère. Un combat perdu d’avance qui peut entraîner de très mauvaises relations entre les deux femmes.