Retour de maternité : savoir demander de l’aide

Crédits : iStock

Après l’excitation de la grossesse et l’émotion de l’accouchement vient le retour à la maison. Les sentiments peuvent alors très vite devenir confus. Jusqu’à présent, tout était beau et rose et vous pensiez être sur un petit nuage. Seulement, la fin du séjour à la maternité peut être très difficile à gérer pour certains parents qui se sentent très vite débordés par ce nouveau rôle qu’ils tentent tout juste d’apprivoiser. 

Des parents épuisés

Il faut dire que ces derniers jours n’ont pas été de tout repos et que le retour à la maison ne l’est généralement pas non plus. Les gestes sont encore hésitants et bébé est encore bien loin de faire ses nuits. Voilà ce à quoi sont confrontés bon nombre de parents qui peuvent très rapidement perdre pied. Il suffit que monsieur reprenne le travail dans les jours qui suivent pour que la maman se retrouve totalement seule, fatiguée et débordée face à tout cela. Entre le bébé, l’entretien de la maison, les papiers, sans compter un possible baby-blues en rentrant de la maternité, il devient difficile de faire face.

Demander de l’aide

Il est impératif de ne pas se sentir seule dans cette épreuve et ne surtout pas hésiter à demander de l’aide à son entourage. Il est parfaitement normal de se sentir dépassée et mieux vaut prendre les choses en mains le plus rapidement possible plutôt que de se laisser submerger par trop de tâches à accomplir, tout en faisant en sorte d’être une bonne mère pour son enfant. Il n’y a en effet aucune honte à demander de l’aide à quelqu’un et à reconnaître que l’on a besoin d’aide.

Il est aussi important que la personne en face vous comprenne et agisse selon vos envies. Même si vous lui demandez de l’aide et qu’elle l’accepte, il faut tout de même qu’elle respecte vos principes et vos règles. Mieux vaut donc demander à une personne de confiance avec qui on sait d’ores et déjà que tout se passera bien.

Il faut aussi procéder logiquement afin de retrouver une organisation. Pour cela, mieux vaut faire de grosses courses qui permettent de remplir les placards et le congélateur, et donc de ne pas perdre trop de temps à cuisiner les premiers jours. Cela reviendra par la suite, l’essentiel ici est surtout d’être efficace. Pour les courses, il est aujourd’hui possible de les faire sur internet et d’aller les chercher une fois seulement qu’elles sont préparées. Il serait donc bête de ne pas en profiter.

En ce qui concerne le ménage, ce n’est en fait pas vraiment un problème. Le ménage doit passer au second plan. Il sera fait lorsque toutes les autres tâches plus importantes seront faites.

Pour vous faciliter les choses, vous pouvez établir des listes qui vous permettront de classer les tâches par ordre d’importance afin de gagner en temps et en efficacité.

Prendre l’air

Il faut aussi pouvoir échapper à ce quotidien difficile et pouvoir s’accorder des moments de répit. Encore une fois, vous ne devez pas hésiter à demander l’aide d’un proche pour garder bébé quelques heures et fréquenter des lieux publics. Le simple fait de voir du monde peut faire du bien au moral.

Il est également important que le couple ne se perde pas de vue à la suite de la naissance du bébé. Il faut donc pouvoir s’accorder du temps simplement à deux et profiter de la même façon qu’avant l’arrivée du bébé. Le fait de n’être responsable de personne peut aussi soulager la conscience.

Enfin, le repos est le maître mot pour sortir de cette situation compliquée. Toujours avec l’aide d’un proche, profitez de moments de repos seule et profitez-en pour dormir ou simplement vous relaxer. Cela vous permettra d’être en pleine forme pour de nouveau affronter les tracas de la maison.

Articles liés :

Comment faire face au baby-blues ?

Accouchement prématuré : des signes qui ne trompent pas