in ,

Le rôle central du père pour l’enfant

Crédits : Pixabay - kisss
Le rôle central du père pour l’enfant
Notez cet article

Les deux parents ont un rôle essentiel à jouer dans la vie d’un enfant. Mais généralement, celui de la mère est plus facilement relié au bien-être de l’enfant et au fait d’en prendre soin. Quant au père, il peut souvent avoir du mal à trouver sa place dans une relation un peu trop fusionnelle entre une mère et ses enfants. Pourtant, il a également un rôle très important à jouer.

Un rôle qui a bien évolué

Nous sommes en effet bien loin de l’image du père que l’on pouvait avoir il y a quelques dizaines d’années, avec pour principal rôle de ramener de l’argent et de quoi nourrir sa famille. Un père souvent autoritaire et pas vraiment attentionné. Aujourd’hui, les rôles ne sont plus du tout les mêmes et la famille n’est plus ce qu’elle était auparavant. Les pères ont autant d’importance dans l’éducation et pour donner de l’affection que les mères.

Un rôle à développer dès la naissance de bébé

Le père doit créer des liens avec son bébé dès sa naissance. En effet, après neuf mois de cohabitation avec sa mère, le bébé a déjà tissé des liens fusionnels avec elle, au détriment du papa. Il faut donc que son rôle soit bien défini dès les premiers jours et qu’il passe beaucoup de temps avec son enfant afin de découvrir petit à petit toutes ses particularités. Cela peut même commencer dès la grossesse en se documentant afin d’être parfaitement au point le jour J. Par la suite, le père doit pouvoir s’accorder des moments seul avec son enfant afin de commencer à se créer des souvenirs seulement tous les deux.

Si la mère de l’enfant a fait le choix de l’allaiter, la place du père n’en est pas réduite pour autant. Il y a de nombreuses tâches qu’il peut effectuer afin de se rapprocher au mieux de son enfant, comme le porter à sa mère lorsqu’il a faim ou encore changer ses couches et jouer avec lui.

La mère, quant à elle, doit aussi pouvoir faire confiance à son conjoint et lui laisser la place qui lui revient de droit. Il ne faut pas lui dicter le comportement à adopter et il est important de savoir s’effacer parfois. Pour cela, il est possible que ce soit la mère elle-même qui propose à son conjoint de passer plusieurs moments seul avec son bébé.

Crédits : Pxhere

Une identification

Le père permet aux enfants de s’identifier à lui, différemment selon le sexe. Les petits garçons voient en lui un modèle masculin, qu’ils tenteront de reproduire plus tard. Les petites filles y voient un idéal masculin, qu’elles chercheront peut-être à retrouver au moment de la puberté. Ce schéma n’est bien évidemment pas le même dans toutes les familles et ce n’est pas nécessairement l’image que renvoie tous les papas à leurs enfants.

L’évolution du rôle de père

Ce rôle a bien évolué au fil du temps et, selon certaines études, le père permettrait aux enfants de s’accorder plus de liberté et de prendre plus de risques dans la vie. Le père inciterait l’enfant à s’adapter aux nouveautés, et donc à l’inconnu. Il permettrait aussi à ses enfants de mieux intégrer les règles collectives et de mieux s’affirmer.

Quelle différence avec le rôle de la mère ?

La mère aurait un rôle plus affectif, même si cela tend à changer au fil des années. En effet, des études ont prouvé que les enfants de moins de 1 an pouvaient aussi bien s’attacher à leur mère qu’à leur père. Cependant, il semblerait que dans les moments de détresse, les enfants se tournent encore principalement vers leur mère afin de trouver du réconfort.

La paternité joue un rôle très important dans la vie d’un enfant, qui va même devenir de plus en plus décisif au fil du temps. Les familles ne sont plus ce qu’elles étaient quelques années en arrière et les rôles traditionnels ont bien changé pour le plus grand bonheur de ces messieurs qui prennent autant de plaisir que leur conjointe à pouponner et à s’occuper de leurs enfants.

 

Sources : Doctissimo, Naître et Grandir

 

Articles liés :

Futur-papa : 8 idées pour s’investir dans la grossesse

Futurs-papas : tout ce qui les angoisse durant la grossesse