Sécheresse vaginale : tout ce qu’il faut savoir

Crédits : iStock

À l’origine de démangeaisons, d’irritations, de brûlures ou encore de douleurs au cours des rapports sexuels, la sécheresse vaginale est malheureusement le quotidien de nombreuses femmes qui vivent ainsi un enfer. Sujet encore relativement tabou, il concernerait pourtant une femme sur six et peut réellement perturber l’équilibre sexuel. Que faut-il donc faire pour s’en débarrasser et pour éviter que cela ne se reproduise ?

Qu’est-ce qu’une sécheresse vaginale ?

Pour garder un certain équilibre, le vagin doit être hydraté et lubrifié. L’hydratation est en fait liée à l’âge et l’état hormonal de la femme, alors que la lubrification concerne uniquement l’excitation liée à un rapport sexuel. Ainsi, les deux sont utiles pour maintenir cette harmonie. On parle donc de sécheresse vaginale lorsque le vagin n’est pas bien hydraté, ou pas suffisamment lubrifié. Les rapports sexuels peuvent alors devenir douloureux et rendre ainsi le quotidien difficile à vivre, puisque des démangeaisons et des brûlures peuvent aussi apparaître.

Les causes de la sécheresse vaginale

Si beaucoup de femmes souffrent de sécheresse vaginale, il existe différents facteurs qui peuvent les favoriser :

  • Traitements médicamenteux
  • Soins intimes trop agressifs (gels intimes, tampons, douches vaginales, etc.)
  • Allaitement
  • Abstinence sexuelle prolongée
  • Mauvaise hygiène de vie (drogue, alcool, tabac)

Que faire en cas de sécheresse vaginale ?

Plusieurs solutions sont envisageables si vous souffrez régulièrement de sécheresse vaginale :

  • Utiliser des lubrifiants. Pour rendre vos rapports intimes plus agréables, vous pouvez vous équiper de gels intimes lubrifiants et hydratants à appliquer à l’entrée du vagin ou sur le sexe du partenaire.
  • Des compléments alimentaires. Vous pouvez demander à votre médecin ou directement en pharmacie des compléments alimentaires créés uniquement pour combattre la sécheresse vaginale. Ils contiennent de l’onagre, de la germe de blé et/ou des huiles de poisson. Ils vont ainsi permettre de favoriser l’hydratation au niveau des muqueuses.
  • Ne pas négliger les préliminaires. Au moment des rapports, pour permettre au vagin d’être bien lubrifié, il est important de prendre le temps pour les préliminaires. C’est en effet de cette façon que vous allez vous exciter, entraînant ainsi la lubrification du vagin qui va faciliter pour la suite la pénétration.
  • Pour les femmes ménopausées : les phytohormones. C’est souvent à la ménopause que la sécheresse vaginale se manifeste, notamment à cause de la chute d’œstrogènes. Ainsi, grâce à des hormones de synthèse, il est possible de retrouver une lubrification presque normale qui permettra d’avoir des rapports sexuels agréables.
  • Changer sa toilette intime. Il se peut que les produits que vous utilisez pour votre toilette intime ne soient pas du tout adaptés et qu’ils vous causent ainsi des sécheresses à ce niveau-là. Tournez-vous donc vers un gel surgras avec un pH physiologique, c’est-à-dire plutôt acide.

Sources : Santé Magazine, MagicMaman, Doctissimo

Articles liés :

Clitoris : les 10 choses que vous ne saviez pas sur cet organe féminin

Post-accouchement : tout savoir sur le rajeunissement vaginal et vulvaire

Grossesse : quel est l’intérêt de faire l’amour sans pénétration ?

Sécheresse vaginale : tout ce qu’il faut savoir
noté 5 - 1 vote