Séparation : faut-il l’éviter pour les enfants ?

Crédits : iStock

Aujourd’hui, les mariages ne semblent plus aussi prospères qu’autrefois. En effet, on constate que trois mariages sur dix se soldent par un divorce sans compter les couples qui sont simplement pacsés ou tout simplement pas mariés. Dans de nombreux cas, des enfants se trouvent au milieu et peuvent donc être les victimes directes d’une séparation. Cependant, de nombreux couples font au contraire le choix de ne pas se séparer malgré de nombreuses rancœurs et l’absence de sentiments afin de préserver leurs enfants. Mais est-ce vraiment la bonne solution ?

Pourquoi rester en couple malgré tout ?

L’image traditionnelle du mariage semble encore avoir de beaux jours devant elle. En effet, certains couples préfèrent vivre sous le même toit malgré une mésentente apparente plutôt que de mettre à mal l’image de la famille idéale. Il y a donc souvent une volonté de démontrer que tout se passe bien malgré de nombreux différends simplement pour préserver une image de façade. D’autres le font également pour le bien-être de leur(s) enfant(s) afin qu’ils puissent vivre avec leur papa et leur maman sous le même toit ou pour ne pas les séparer d’un de leurs parents. Enfin, certains parents sont terrifiés à l’idée de moins voir leurs enfants et préfèrent donc se sacrifier afin de profiter d’eux tous les jours. De plus, les chiffres sur le divorce ne cessent d’augmenter depuis quelques années, ce qui pousse certains couples à la dérive à forcer les choses afin de ne pas succomber à cette « folie » du divorce. Cependant, cela peut parfois être un véritable sacrifice qui rendra malheureux les parents, mais qui pourra également faire porter le poids de la culpabilité sur les épaules des enfants.

Crédits : Wikipédia

Ne pas sous-estimer ses enfants

Malgré les grands sourires de façade et la joie apparente, les enfants ne sont pas naïfs et comprennent parfaitement que la situation n’est pas bonne. En effet, il est très difficile de leur cacher des choses puisque même à leur plus jeune âge, ils sont capables de comprendre certains sentiments et d’en déduire ce qu’il se passe. Ils peuvent donc se sentir responsables de ce conflit puisqu’ils n’en savent pas vraiment la cause, mais ils peuvent également avoir une image faussée de la vie de couple, ce qui peut leur prêter préjudice pour leurs années futures. De plus, les enfants comprendront rapidement que les parents restent ensemble simplement pour eux et se sentiront donc coupables de leur mal-être.

Crédits : Pixabay — Myriams-Fotos

Prendre la décision de se séparer

Même si une séparation peut être vécue comme un échec, il vaut parfois mieux divorcer plutôt que de vivre dans le conflit. Certains couples restent ensemble par peur de traumatiser leurs enfants, mais ce sont en fait les conflits quotidiens qui les traumatisent le plus. Tout dépend en fait de la manière dont on se sépare. Il faut là aussi que cela se fasse avec honnêteté, mais surtout dans le calme et le respect. Les enfants sont parfois soulagés lorsque leurs parents se séparent, puisqu’ils n’auront plus à vivre au milieu des conflits ou même simplement avec des parents qui ne s’aiment plus. Et même si les débuts peuvent être difficiles, le temps que chacun trouve sa place, la situation sera bien plus agréable à vivre, que ce soit pour les parents comme pour les enfants.

Articles liés :

Séparation : empêcher l’autre parent de voir son enfant peut mener en prison

Couple : 9 astuces simples pour qu’il dure toujours

Séparation : comment protéger son enfant ?