Tests de grossesse faits maison : sont-ils réellement efficaces ?

Crédits : iStock

Aujourd’hui, la méthode la plus traditionnelle pour qu’une femme sache si elle est enceinte ou non est de se procurer un test de grossesse qui déterminera grâce à l’urine s’il y a grossesse ou non. S’il s’agit déjà d’une façon relativement sûre de découvrir une grossesse, rien ne vaut un test sanguin qui reste la méthode la plus fiable. En effet, dans de rares cas, il se peut que le test de grossesse ne soit pas vraiment fiable notamment lorsqu’il est fait à un stade trop précoce de la grossesse. La prise de sang a aussi l’avantage de donner le taux d’hormone hCG qui est uniquement produit chez la femme enceinte. Si ce dernier n’est pas dans la moyenne, il est alors possible de constater un risque de fausse couche. Autrefois, les femmes avaient d’autres techniques plus traditionnelles que la petite bandelette pour savoir si elles étaient enceintes. Aujourd’hui encore, certaines reproduisent ces astuces de grand-mère pour découvrir si elles attendent un heureux événement.

Quelques recettes

  • Le test du sucre

Ce test urinaire consiste à mélanger une cuillère à soupe d’urine (les premières urines du matin) avec une cuillère à soupe de sucre. Après quelques minutes, si le sucre s’est dissous dans l’urine, alors le résultat est négatif. Si au contraire le sucre s’est aggloméré dans l’urine, le résultat est positif.

  • Le test de l’urine dans le frigo

Ce test est très simple à réaliser : après avoir constaté un retard de règles et avant d’aller se coucher, il suffit d’uriner dans un verre puis de le placer dans le frigo durant toute la nuit. Le lendemain matin, si un nuage blanc s’est formé au-dessus de l’urine, c’est le signe d’une grossesse.

  • Le test de l’aiguille

Ce test marocain consiste à placer une aiguille dans de l’urine versée dans une boîte hermétique. La boîte doit être bien fermée dans un endroit obscur pendant au moins huit heures. Après cela, si l’aiguille est rouillée ou noircie, alors cela signifie que la femme est enceinte. Dans le cas inverse, il s’agirait d’un résultat négatif.

  • Le test du gros sel

Après avoir uriné dans un gobelet, il suffit d’ajouter une pincée de gros sel, puis de patienter environ deux heures. Si le gros sel ne s’est pas bien dissous, cela traduit un résultat négatif.

  • Le test de l’eau de Javel

Pour réaliser ce test rapide, il suffit d’un bouchon d’eau de javel avec de l’urine dans un verre transparent. Le résultat est immédiat. En effet, si l’urine commence à mousser et à changer de couleur (de jaune clair à orange foncé), alors le test est positif.

Crédits : Wikipédia — Nabokov

Mise en garde

Attention cependant à ne pas trop prendre au sérieux ces tests de grossesse artisanaux. En effet, si pour certaines femmes ils se sont avérés concluants, pour d’autres le résultat était clairement faussé. Certains hommes ont d’ailleurs tenté eux-mêmes de réaliser les tests avec leur propre urine et dans certains cas, les tests étaient positifs !

Si les tests urinaires vendus dans les magasins sont aujourd’hui relativement fiables, rien ne vaut un test sanguin. Nombreuses sont les femmes qui font un test dès le premier jour de retard des règles alors que les hormones de grossesse ne sont alors pas forcément visibles. Un test négatif ne signifie pas alors nécessairement que la femme n’est pas enceinte, on parle alors de faux négatif. Si vous souhaitez un résultat certain, mettez ces bandelettes de côté et dirigez-vous plutôt vers un laboratoire pour faire une rapide prise de sang.

Aucune étude scientifique n’a été menée pour le moment sur ces tests de grossesse pour attester de la véracité de leurs résultats. Il vaut donc mieux ne pas se faire de faux espoirs et privilégier avant tout un test de grossesse vendu en grande surface qui donnera un résultat bien plus sûr. Ces tests de grossesse maison doivent donc rester un petit loisir, mais il est indispensable de toujours les compléter leurs résultats avec un véritable test et une prise de sang. L’hormone de grossesse est en effet certes présente dans l’urine, mais n’aura pas nécessairement de réaction avec les tests expliqués tantôt. Certains peuvent par ailleurs s’avérer dangereux comme celui de la javel qui peut réagir avec les composants présents dans l’urine et créer un gaz irritant pour les voies respiratoires, la peau et les yeux. Méfiance donc !

Articles liés :

Quand faire un test de grossesse ?

Un incubateur qui permettrait d’être enceinte… à distance !

3.6
24