Un bébé né dans un avion pourra voyager gratuitement à vie

Crédits : Pixabay - Fuzz

L’accouchement est parfois un événement totalement imprévu, et dans bien des cas, rien ne se passe comme les parents l’avaient imaginé. C’est notamment le cas lorsque bébé décide de venir avant la date du terme et/ou dans un lieu inapproprié. C’est justement ce qui est arrivé à une passagère d’un avion de la compagnie EgyptAir qui a accouché sur un vol entre Le Caire et Londres. Une naissance extraordinaire qui permet au nourrisson de bénéficier de vols gratuits dans la compagnie durant toute sa vie.

Une naissance hors du commun

Le mercredi 16 septembre a eu lieu un vol un peu particulier. Dans un avion de la compagnie EgyptAir, une femme a donné naissance à son enfant entre le Caire, en Égypte, et Londres, au Royaume-Uni. En plein vol, Hiyam Nasr Naji Daaban, une passagère originaire du Yémen, a commencé à ressentir ses premières contractions. Le personnel à bord a immédiatement été prévenu afin d’informer le pilote qui a donc fait le choix d’atterrir en urgence à Munich, en Allemagne, afin d’amener rapidement la jeune femme à l’hôpital. Seulement, il était déjà trop tard et le bébé était visiblement très pressé de rencontrer sa maman, car cette dernière a été contrainte d’accoucher dans l’avion. Fort heureusement, un médecin était à bord et a ainsi pu aider à mettre au monde l’enfant, qui est d’ailleurs aujourd’hui en parfaite santé, au même titre que sa mère. Une histoire folle qui se termine donc très bien et qui permet d’ailleurs au bébé de bénéficier d’un cadeau non négligeable.

Des vols gratuits à vie

Forcément, après une venue au monde aussi extraordinaire, la compagnie se devait d’offrir à l’enfant un cadeau à la hauteur de cette naissance. Pour rester dans le thème de l’aviation, la compagnie aérienne a en effet fait le choix d’offrir au bébé des vols gratuits sur leurs lignes, à vie. Un présent qui est généralement une « tradition » pour ce genre d’événements, bien qu’ils soient extrêmement rares. En effet, entre 1929 et 2018, seulement 74 bébés sont nés à bord d’un avion. Il s’agit donc de quelque chose de très anecdotique.

En principe, les compagnies aériennes n’acceptent plus les femmes enceintes à bord lorsque le terme de l’accouchement approche. Ainsi, dans la majorité des cas, les vols sont proscrits aux femmes enceintes au-delà de la 36e semaine de grossesse. Cela dépend bien évidemment des compagnies aériennes et c’est la raison pour laquelle il est essentiel de bien se renseigner sur les règles à ce sujet avant de réserver un vol.