Un jeune garçon fait don de ses cheveux pour les enfants malades

Crédits : iStock

La générosité est une qualité dont peuvent faire preuve les enfants bien plus spontanément que des adultes. Les petits n’ont généralement aucun a priori sur qui que ce soit, ce qui leur permet d’avoir des comportements très altruistes sans même en avoir réellement conscience. C’est notamment le cas de ce jeune Corse, âgé de 9 ans, qui a eu la gentillesse de faire don de ses longs cheveux dans le but de fabriquer des perruques pour les enfants malades.

Un acte de grande générosité

Maxime est un jeune garçon de seulement 9 ans vivant en Corse et qui a déjà fait preuve de beaucoup d’empathie malgré son jeune âge. Il y a deux ans, alors qu’il n’avait que 7 ans, Maxime a décidé de se laisser pousser les cheveux afin d’en faire don lorsqu’ils seront suffisamment longs dans le but d’en faire des perruques pour les enfants atteints du cancer.

Durant deux ans, Maxime a laissé pousser ses cheveux jusqu’au milieu du dos sans jamais perdre de vue son objectif. Cela a donc commencé à ses sept ans, lorsque sa maman a vu sur les réseaux sociaux qu’un autre petit garçon avait pris cette grande décision, ce qui a inspiré Maxime. Il s’agit d’un choix parfaitement personnel qui est uniquement motivé par la volonté d’aider d’autres enfants. Malgré quelques moqueries dont il a été victime au cours de ces deux dernières années, le petit garçon n’a jamais voulu abandonner, bien au contraire. Chaque remarque lui permettait justement d’être encore plus motivé.

Un salon de coiffure aux anges

Forcément, lorsque Maxime s’est présenté au salon de coiffure pour enfin faire couper ses cheveux, les coiffeurs étaient ravis de ce beau geste. Dans ce salon, il est en effet coutumier de couper de grandes longueurs lorsque les clients souhaitent en faire don pour confectionner des perruques pour les personnes malades. Seulement, comme l’explique à Corse Matin Émilie Chrétien, la responsable du salon Angel’s Coiffure à Biguglia qui a accueilli Maxime : « Ce sont plus souvent des jeunes filles ou des femmes plus âgées qui s’y prêtent. Son engagement, à son âge, m’a beaucoup émue ».

Toutefois, pour éviter les intermédiaires et s’assurer de la bonne destination des cheveux de son fils, la maman de Maxime s’était préalablement rapprochée du Lycée des Métiers des Arts de la Coiffure à Lyon, qui forme notamment des perruquiers. Les cheveux du petit garçon ont donc été envoyés sur le continent afin d’être rapidement utilisés pour le plus grand bonheur d’enfants malades.