Une illustratrice parle du sujet très tabou de la masturbation durant l’accouchement

Crédits : iStock

Toutes les femmes ont des astuces différentes pour tenter de gérer les contractions au moment de l’accouchement. Si certaines utilisent des méthodes très connues, comme les techniques de respiration ou les massages, d’autres utilisent des méthodes encore peu répandues, mais qui semblent faire leur effet. C’est notamment le cas de l’illustratrice Gayelle qui parle du sujet très tabou de la masturbation durant l’accouchement, en évoquant sa propre expérience.

Accoucher sans douleur… en se masturbant

Les femmes ayant déjà accouché savent parfaitement à quoi ressemble la douleur liée aux contractions et beaucoup auraient certainement tout tenté pour l’adoucir au maximum si c’était à refaire. S’il est rare d’entendre des femmes affirmer avoir accouché sans presque aucune douleur, entendre que cela a été orgasmique l’est encore plus, et pourtant cela arrive bel et bien ! En effet, il a déjà été prouvé qu’une stimulation du clitoris permet de favoriser la production d’ocytocine et d’endorphine, deux hormones qui permettent de calmer les douleurs des contractions.

C’est l’illustratrice Gayelle qui décide de briser le tabou en faisant part de sa propre expérience qui lui a permis d’atténuer très largement la douleur de son accouchement grâce à la masturbation. Dans ces dessins, elle explique avoir mis du temps avant d’en parler librement, pas parce qu’elle en avait honte, mais parce qu’elle n’était elle-même pas suffisamment renseignée sur le sujet.

Son accouchement, très simple, rapide et presque agréable, est raconté sans tabou dans une dizaine de dessins qui peuvent mettre la puce à l’oreille aux femmes à la recherche de nouvelles méthodes pour souffrir le moins possible. Elle tient cependant à rappeler que cette technique doit être appliquée seulement pour les femmes qui souhaitent réellement le faire, et qu’il n’est pas question de se forcer. Elle explique d’ailleurs que pour son accouchement suivant, elle n’a pas pratiqué la masturbation pour la simple et bonne raison qu’elle n’en a pas senti le besoin.

Articles liés :

Masturbation féminine : les 8 bienfaits sur la santé

Une femme enceinte raconte son orgasme lors d’une consultation chez son gynécologue

Masturbation : est-ce possible durant la grossesse ?