Utérus rétroversé : quel impact sur la libido ?

Crédits : iStock

L’utérus rétroversé est une malformation qui touche entre 20 et 30 % des femmes. Il s’agit ainsi d’un phénomène relativement commun qui se traduit par une mauvaise position de l’utérus. Cela dit, il peut tout de même avoir des incidences dans la vie de tous les jours, notamment au cours des rapports sexuels. Il est donc tout à fait normal pour les femmes concernées de se demander si cette particularité peut avoir des conséquences sur la libido.

Qu’est-ce qu’un utérus rétroversé ?

En temps normal, l’utérus doit être situé derrière la vessie et devant le rectum, presque à l’horizontale, au même titre que la vessie. On parle d’utérus rétroversé lorsqu’il est orienté à l’arrière, vers le rectum et quasi vertical. Dans ce cas de figure, le col de l’utérus est dans l’axe direct du vagin.

L’utérus rétroversé n’est pas une pathologie, mais une simple variante anatomique. Elle peut aussi bien être congénitale (exister depuis la naissance) ou bien se manifester à la suite d’un accouchement. En effet, les ligaments de l’utérus peuvent alors se détendre et ainsi le faire bouger. Cela peut également être lié à l’apparition d’un fibrome qui va pousser l’utérus vers l’arrière. Ce sont généralement les femmes de 40 ans qui sont alors concernées.

utérus bicorne malformation problème douleurs ventre endométriose endomètre trompes utérus rétroversé
Crédits : iStock

Quelles conséquences sur la vie sexuelle ?

Bien évidemment, une telle malformation peut avoir des conséquences sur les rapports sexuels et sur la libido. Normalement, au moment des rapports, l’utérus va se soulever dans la phase d’excitation. Un phénomène qui a lieu principalement pour des raisons reproductives, mais également pour éviter un contact avec le col de l’utérus, ce qui aurait pour effet de rendre les rapports très désagréables. Le col de l’utérus est en effet une zone très sensible et le moindre contact peut alors déclencher de vives douleurs.

Dans le cas d’un utérus rétroversé, et notamment lors d’une pénétration, l’utérus peut venir toucher directement le col de l’utérus. Cela peut alors rendre les rapports presque impossibles tant la douleur peut être intense. Un phénomène qui peut s’intensifier lors des pénétrations profondes, comme en levrette par exemple.

Cela dit, les médecins souhaitent rassurer les femmes concernées et affirment que dans la majorité des cas, les femmes qui ont un utérus rétroversé ne ressentent pas de douleurs au moment des rapports. La plupart du temps, cette malformation n’a donc pas de conséquences sur la vie intime, à condition d’avoir les bons gestes. Il est en effet important de prévenir son partenaire de cette petite particularité et de lui demander d’être plus doux afin de pouvoir prendre du plaisir malgré tout. Certaines positions sont aussi à privilégier, notamment l’andromaque (la femme sur l’homme) qui permet une pénétration profonde que la femme peut elle-même contrôler. Il faudra donc faire preuve de plus d’imagination, ce qui peut mettre un peu de piment dans votre sexualité.

Sources : Allo Docteurs, MagicMaman

Articles liés :

Utérus : comment évolue-t-il durant les neuf mois de grossesse ?

La greffe de l’utérus bientôt réalisable en France

Utérus bicorne : quelles conséquences sur la grossesse ?

Utérus rétroversé : quel impact sur la libido ?
noté 5 - 1 vote[s]