Un an après avoir créé la polémique avec une photo de son bébé allongé par terre dans un aéroport, cette femme réagit

Crédits : iStock

En 2016, Molly Lensing crée la polémique sur une photo où on la voit dans un aéroport du Colorado avec son bébé à ses pieds, allongé par terre.

Un geste mal interprété

C’est un an après le scandale que Molly Lensing fait le choix de s’exprimer enfin sur cette photo qui avait fait le tour des réseaux sociaux. Dessus, on voit la jeune femme assise sur une chaise avec son téléphone portable dans les mains, dans un aéroport du Colorado, aux Etats-Unis. À ses pieds, son bébé de deux mois est posé sur une petite couverture  à même le sol. Cette photo, prise par un autre passager de l’aéroport a rapidement été partagée sur les réseaux sociaux et a récolté de nombreux commentaires qui critiquent ouvertement le comportement de la jeune femme. En effet, il n’en fallait pas plus pour que les internautes s’indignent du comportement de cette mère : « Quelqu’un aurait dû signaler cette photo aux services sociaux », « J’espère que quelqu’un l’a dénoncée pour maltraitance ».

Capture d’écran Facebook

Les explications

Après avoir pris un peu de recul et maintenant que cette polémique est oubliée, Molly Lensing a décidé de s’exprimer enfin. En effet, à la suite de la publication de la photo et de tous les commentaires haineux à son égard, la jeune femme avait décidé de ne pas commenter. Jeudi 28 septembre, elle se confie donc à un journaliste du journal américain Today : « Nous avons eu la malchance d’être coincées dans l’aéroport pendant des heures. J’avais porté Anastasia dans mes bras pendant tellement longtemps. Mes bras étaient fatigués. Elle devait s’allonger pour étendre ses muscles. Et je devais répondre à tous les membres de ma famille qui me demandaient où nous étions ». Au total, la jeune femme et son bébé ont patienté plus de 20 heures à l’aéroport dans l’attente d’un vol retardé à plusieurs reprises pour finalement être annulé.

Molly Lensing a également réagit à cette photo, prise contre son gré : « Je suis impuissante face à Internet. Tout ce que je peux dire, c’est que je souhaite le meilleur pour mes trois enfants ». Elle déclare également s’être sentie « violée dans son intimité ».

Cette photo aurait également pu lui causer beaucoup de tort, puisque la jeune femme, mère de trois enfants au total, est également infirmière pédiatrique : « J’étais terrifiée à l’idée que mes collègues ou mon patron voient la photo et les commentaires et pensent que je n’étais plus en mesure de travailler avec des nourrissons. Heureusement, cela ne s’est jamais produit ».

Une histoire qui démontre aussi les méfaits d’internet et à quel point il est important d’être vigilent et de ne pas juger trop vite.