in

Baby-blues : les papas aussi seraient concernés

Crédits : iStock
Baby-blues : les papas aussi seraient concernés
Notez cet article

Le baby-blues est connu pour être un phénomène qui se manifeste chez la femme à la suite de l’accouchement. En effet, entre la chute d’hormones, la fatigue, mais aussi l’adaptation à cette nouvelle vie, les nerfs peuvent vite lâcher, et les premiers jours à la maison sont parfois compliqués. Cependant, il semblerait que les jeunes mamans ne soient pas les seules concernées, puisque les papas aussi peuvent souffrir du baby-blues.

Un choc émotionnel

Le baby-blues du papa est principalement dû à un véritable choc émotionnel à l’arrivée du bébé. En effet, lors de la grossesse, il ne vit pas les choses de la même façon que la mère, car il peut avoir du mal à réaliser le changement que cela va entraîner et il ne subit aucun changement physique, à part dans le cas d’une couvade. C’est donc au moment précis de l’accouchement que toutes les émotions vont se mélanger avec beaucoup de stress et d’inquiétudes. Même s’il était persuadé de se sentir prêt pour ce nouveau rôle, cela peut tout de même être très déconcertant. Il prend alors conscience de la responsabilité que cela entraîne et peut donc souffrir d’un véritable baby-blues.

Le baby-blues du papa est différent de celui dont on parle habituellement et qui touche les femmes, puisqu’à la différence des mamans, les pères n’ont pas ces 9 mois qui permettent de tisser des liens avec leur bébé. Ils deviennent pères le jour de la naissance, et peuvent donc éprouver de réelles difficultés à apprivoiser leur enfant.

Ce baby-blues, qui toucherait tout de même quatre pères sur dix, se manifesterait sur une courte période durant laquelle stress et fatigue cohabitent.

Remédier au baby-blues du papa

Il est vrai que pour une femme, il peut être difficile de comprendre ce comportement : après avoir porté un enfant durant 9 mois, et éprouvé la douleur et la fatigue de l’accouchement, le baby-blues de l’homme pourrait presque ressembler à une mauvaise blague pour les femmes. Cependant, il est important de le prendre au sérieux et de lui montrer son soutien et sa compréhension. Ce moment est déjà difficile à surmonter pour lui, il ne doit pas en plus de cela penser que son mal-être n’a pas lieu d’être à côté de celui de sa compagne.

Il est également nécessaire de le pousser à tisser des liens avec son enfant, même si cela passe par de petites attentions qui peuvent paraître anodines, comme chauffer les biberons, ou encore changer la couche. Au fur et à mesure, il prendra de l’assurance et se sentira donc prêt à effectuer d’autres tâches qui demandent plus de contact avec le bébé. Le but est surtout qu’il prenne confiance en lui et en son nouveau rôle de papa.

Le couple pourra aussi être une façon de le rassurer. En effet, avec tous ces changements, il peut avoir l’impression de perdre totalement ses repères. Il est donc important pour lui de se raccrocher à quelque chose qui lui est familier, à savoir son couple. Il ne faut donc pas lésiner sur les petites attentions du quotidien, ce qui va également lui permettre de retrouver confiance en lui.

Sources : Parents, MagicMaman, Enfant

Articles liés :

Jalousie : quand le père ne trouve plus sa place

Futurs papas : comment trouver sa place en salle d’accouchement ?

Lorsque le futur papa ne s’investit pas dans la grossesse