in

Couvade : quand le futur papa ressent des symptômes de grossesse

enceinte grossesse père couvade gros ventre
Crédits : iStock

La grossesse est un moment bouleversant, que ce soit dans la vie d’une femme comme dans celle d’un homme. Et, malgré ce que l’on peut croire, les femmes ne sont alors pas les seules qui ont les hormones qui travaillent. Il arrive en effet que pour différentes raisons, certains hommes développent une couvade : un syndrome qui s’apparente à une grossesse chez l’homme.

Les symptômes

La couvade, également appelée “grossesse nerveuse”, se manifeste par une prise de poids importante du futur papa au moment de la grossesse de sa compagne. C’est généralement dès le premier trimestre que les symptômes de la couvade apparaissent chez l’homme, et ce, jusqu’au dernier trimestre dans certains cas. En plus de la prise de poids, le futur père peut également souffrir de vomissements, de nausées, de brûlures d’estomac, d’un changement d’appétit, de maux de dents, d’envies alimentaires, de diarrhée ou de douleurs abdominales. Cependant, la diarrhée et les douleurs abdominales ne sont pas nécessairement des indicateurs de couvade. De plus, tous les hommes ne réagissent pas de la même façon, ils n’auront donc pas tous les mêmes symptômes. Ils peuvent également avoir d’autres symptômes qui s’apparentent généralement à la grossesse, comme des sautes d’humeur, des problèmes de concentration, de la nervosité ou encore de l’irritabilité. Les symptômes sont donc les mêmes que pour une femme enceinte. Pire encore : il semblerait que lorsqu’un homme fait une couvade, son taux de prolactine – qui est l’hormone liée à la lactation – augmente, tandis que son taux de testostérone diminue.

Tous ces symptômes peuvent être difficiles à comprendre, puisque c’est généralement la femme qui porte l’enfant qui devrait en souffrir. Or, ce n’est absolument pas un phénomène isolé, puisqu’il toucherait près de 20% des hommes. De plus, une étude menée par une équipe de chercheurs américains a démontré que les singes mâles prenaient aussi du poids lorsque leurs femelles étaient enceintes. Dans certaines civilisations anciennes, la couvade était même une tradition afin que les hommes accompagnent leur conjointe dans la grossesse.

Quelles sont les raisons ?

La couvade peut certainement être un phénomène psychologique de la part des futurs pères dont la place est encore difficile à définir. En effet, même si les hommes ont un rôle majeur dans la conception d’un enfant, ils ont souvent du mal à se situer durant les neuf mois de grossesse qu’ils ne vivent absolument pas de la même manière que les femmes. La couvade pourrait donc être un moyen pour eux de se sentir investis dans la grossesse et de ressentir les mêmes choses que leur compagne. C’est donc un processus totalement inconscient pour s’impliquer physiquement dans la grossesse.

D’autres papas sont très stressés par la grossesse : ils ont peur pour la santé de leur compagne, pour celle du bébé ou encore de la nouvelle vie qui les attend. Ils angoissent plus facilement et ont donc plus de risques de faire une couvade.

La couvade pourrait aussi traduire une volonté du père à s’investir dans son nouveau rôle. Ce sont d’ailleurs souvent les hommes qui participent aux cours de préparation à la naissance qui sont ensuite touchés par la couvade.

Crédits : Pixabay – 2554813

La couvade peut aussi très bien être due à une réaction hormonale, notamment à cause de la baisse de testostérone, comme dit précédemment. Dans ce cas-là, les pères touchés par la couvade ont tous les risques d’avoir des réactions émotionnelles très excessives au moment de l’accouchement.

Enfin, le changement d’alimentation peut aussi être un facteur de couvade. En effet, durant la grossesse, une femme a tendance à avoir des envies alimentaires très fortes et a souvent du mal à les freiner. Il se peut donc que le couple adopte de mauvaises habitudes alimentaires, qui poussent donc à la prise de poids.

Certains spécialistes expliquent que la couvade peut également être une marque de jalousie envers l’attention qu’il y a autour de la femme enceinte. L’homme se sent alors délaissé et tente donc d’attirer l’attention involontairement.

Comment la soigner ?

La couvade n’est absolument pas irréversible et il est parfaitement possible d’en venir à bout avec des solutions simples. Il est d’abord important que le couple puisse en parler librement et sans tabou. Il faut ensuite adopter une meilleure alimentation afin de perdre ces nouveaux kilos en trop, mais aussi pour retrouver une bonne forme physique. Pour cela, il est important pour monsieur de prendre ou reprendre une activité physique régulière, ce qui lui permettra également de se vider l’esprit. Pour que son sentiment de délaissement passe, il faut aussi qu’il puisse s’investir à sa façon dans la grossesse. Il est donc possible pour lui de s’occuper des démarches administratives ou encore de décorer la nouvelle petite chambre par exemple pour qu’il sente qu’il a un vrai rôle dans l’arrivée de ce bébé. Il peut également caresser régulièrement le ventre de sa conjointe afin de commencer à créer un véritable lien avec son bébé.

Il ne faut surtout pas s’inquiéter d’une couvade, mais il est cependant important d’en parler au sein du couple. En effet, ce syndrome peut relever de problèmes liés au couple plus importants qui se manifestent de cette façon. Mais que les futurs papas se rassurent, tous les symptômes disparaissent à la suite de l’accouchement. Il faudra seulement perdre les quelques kilos superflus.

 

Sources : Naître et Grandir, Le Journal des Femmes, Baby Center

 

Articles liés :

Futurs-papas : tout ce qui les angoisse durant la grossesse

Futur papa : 8 idées pour s’investir dans la grossesse

Les cours de préparation à l’accouchement pour être prêts le jour J !

Couvade : quand le futur papa ressent des symptômes de grossesse
Notez cet article