in ,

Bébé et ses premiers sourires

Crédits : iStock
Bébé et ses premiers sourires
Notez cet article

Les premiers sourires d’un bébé représentent un véritable cap pour les parents, qui ont tendance à guetter le moindre signe annonciateur. Même si les tous premiers sourires d’un bébé ne témoignent pas d’un véritable état de bonheur, au fil des mois, il va pourtant commencer à sourire parce qu’il est vraiment heureux !

Les sourires innés des premières semaines

Selon les spécialistes, sourire est un geste parfaitement inné pour les Hommes, et n’est donc pas un apprentissage. Ainsi, les bébés vont commencer à sourire dès leurs premières semaines, sans qu’il y ait pour autant une volonté de le faire derrière cela. Malgré tout, les bébés ont, et ce dès la naissance, un besoin irrépressible d’échanger et de communiquer avec ce qui les entoure. Cela se manifeste notamment par le regard qui au fil du temps devient de plus en plus fixe et qui, même si aucun mot n’est prononcé, représente une réelle communication.

Alors qu’il est encore tout petit, bébé peut faire ce qu’on appelle le sourire “aux anges” : facilement reconnaissable puisqu’il intervient dès les premières semaines de vie et se manifeste par les coins de sa bouche qui vont légèrement remonter, généralement dans son sommeil. Même si ces sourires témoignent d’un sentiment de bien-être physique, ils ne nécessitent cependant pas l’utilisation de muscles du visage qui sont nécessaires aux véritables sourires.

Les sourires de reconnaissances

Aux alentours d’un à deux mois, bébé va commencer à réellement s’apercevoir de ce qui l’entoure. Il commence tout doucement à identifier les voix qui lui sont familières, ainsi que les visages, et y réagit. Même si au départ, cette reconnaissance se fait beaucoup dans le regard (bébé aura tendance à fixer quelque chose ou quelqu’un qui lui est familier), ce sera ensuite grâce au sourire qu’il arrivera à exprimer le fait qu’il connaît et apprécie telle ou telle chose.

Du sourire au rire

Au fil du temps, ces petits sourires vont se transformer en rires, parfois même aux éclats. C’est généralement à partir de 4 mois que les sourires de bébé sont de moins en moins timides. Ils peuvent même se transformer en véritables parties de rigolade, tant il est impossible de ne pas céder à un rire de bébé. Au fil du temps, il sera même possible de totalement capter son attention et donc de constater que ses sourires sont véritablement liés à des actions que vous pouvez produire, ou alors simplement à un sentiment de bien-être. Vous ne pourrez ensuite plus vous passer de ces petits rictus qui font totalement fondre.

Sources : MagicMaman, Enfant, Maman pour la vie

Articles liés :

Apprendre à votre enfant à parler avec la méthode Montessori

Communication avec bébé : pourquoi ne pas tenter le langage des signes ?

Comment apprendre à son enfant à parler plusieurs langues ?