Corée du Sud : un guide de la “parfaite femme enceinte” très sexiste fait scandale

Crédits : iStock

En Corée du Sud, un guide destiné aux femmes enceintes fait scandale depuis peu de temps, notamment à cause de propos sexistes qu’il contient. L’ouvrage, qui est une idée originale de la mairie de Séoul, n’a en effet pas du tout été bien reçu par le public, et malgré la bonne intention qui se cache peut-être derrière, il est difficile de passer outre les propos sexistes et paternalistes qui se trouvent à l’intérieur.

Un guide de la « parfaite femme enceinte »

Le titre est déjà difficile à lire tant il s’agit d’un concentré de sexisme. Dans ce petit guide, distribué par la mairie de Séoul, il est possible de retrouver des conseils qui permettent le bon déroulement d’une grossesse et la préparation de l’accouchement. Seulement, il n’y a pas que le titre qui pose problème, car tout le contenu de cet ouvrage est en réalité problématique et met en lumière tous les stéréotypes sexistes possibles.

Il est difficile de croire que nous sommes au XXIe siècle en lisant certaines recommandations comme celle-ci : « Ne reportez pas les tâches ménagères, le nettoyage, la vaisselle ». Il s’agit par ailleurs d’un conseil qui semble totalement improbable lorsqu’on sait que la plupart des femmes peinent à se déplacer et sont très rapidement essoufflées à la fin de la grossesse. Pire encore, dans ce guide, on retrouve des conseils pour « prendre soin » du futur papa, notamment en lui épargnant certains désagréments à l’approche du jour de l’accouchement. Il est alors recommandé de lui préparer quelques petits plats pour le temps durant lequel la maman sera à la maternité, ou même de s’assurer qu’il possède suffisamment de sous-vêtements ou de chemises propres. Ces lignes semblent complètement irréelles tant elles sont sexistes.

Une fois de plus, la femme est reléguée au rang de « maîtresse de maison », et même presque de parent de son conjoint qui est incapable de rester seul chez lui, alors que sa femme est tout de même en train de donner naissance à un être humain. Il s’agit également d’une belle représentation du poids de la charge mentale pour les femmes, même en 2021.

Un texte retiré

Forcément, de tels propos ont créé un véritable scandale à Séoul. Ainsi, une pétition a rapidement vu le jour et recueilli près de 20 000 signatures en très peu de temps. Cette dernière demande également une sanction pour les personnes à l’origine de ce texte absolument insupportable. Fort heureusement, il a été retiré de la publication récemment.