Coronavirus : selon une récente étude, les enfants de moins de cinq ans seraient très contagieux

Crédits : iStock

L’année 2020 est clairement marquée par la pandémie de coronavirus. Depuis le mois de janvier, la maladie s’est progressivement étendue au monde entier, poussant la plupart des puissances mondiales à opter pour un confinement de la population. Cependant, la Covid-19 est toujours bien présente et aucune solution n’a pour le moment vu le jour pour préserver la population. D’ailleurs, de nombreuses recherches sont actuellement en cours afin d’en connaître plus sur la maladie et notamment pour mieux la prévenir. Ainsi, de récentes études affirment que les enfants de moins de cinq ans seraient extrêmement contagieux.

Les enfants de moins de cinq ans : grands propagateurs du coronavirus ?

Comme dans la plupart des pays actuellement, de nombreux chercheurs aux États-Unis s’intéressent au coronavirus, notamment pour mieux le comprendre afin de trouver une solution durable pour en venir à bout. Ainsi, une équipe de chercheurs de l’Université de Chicago a mené une série de tests grâce à des prélèvements nasaux sur 145 patients qui souffraient tous d’une forme légère à moyenne du coronavirus. Tous ces patients étaient divisés par groupes en fonction de leur âge : 46 enfants de moins de 5 ans, 51 enfants de 5 à 17 ans et 48 adultes qui avaient entre 18 et 65 ans.

Les résultats de ces recherches étaient relativement étonnants, car les enfants qui avaient moins de cinq ans présentaient un taux de SARS-CoV-2 « 10 à 100 fois supérieur » par rapport aux autres groupes. Cela laisse donc entendre que les petits seraient de plus grands propagateurs du coronavirus contrairement aux autres tranches de population.

Des résultats qui vont à contre-courant de ceux des autorités sanitaires

Difficile pour l’heure de démêler le vrai du faux au sujet de la contagiosité de la Covid-19. En effet, depuis le début de l’année, il est possible d’entendre tous les sons de cloche, notamment lorsqu’il est question des enfants. Le fait qu’ils soient propagateurs ou non posait également question quand le Président de la République avait annoncé la réouverture des écoles, une décision qui n’a pas forcément été bien reçue par tous. Il faut dire qu’elle avait été motivée par un avis des autorités sanitaires selon lequel les enfants ne transmettaient pas beaucoup le virus.

Il est donc extrêmement compliqué de savoir si les enfants ont réellement plus de risques de propager le virus. D’ailleurs, en Corée du Sud, une étude similaire affirmait que les enfants entre 10 et 19 ans avaient autant de risque de transmettre le virus que les adultes au sein d’un foyer et que les enfants de moins de neuf ans le transmettaient moins. Les études semblent donc contradictoires, ce qui rend les décisions gouvernementales à l’égard des petits difficiles à prendre.