in

Cotons-tiges : pourquoi sont-ils déconseillés ?

Crédits : iStock
Cotons-tiges : pourquoi sont-ils déconseillés ?
Notez cet article

Une étude, publiée dans la revue Journal of Pediatrics le 1er mai 2017, établit un constat douloureux : chaque année, plus de 12 000 enfants sont traités pour des blessures relatives à l’utilisation de cotons-tiges, ce qui représente environ 34 petits blessés par jour.
Chers parents, attention aux oreilles de vos enfants !

cotons-tiges blessure oreilles enfants
Crédits : @PDPics / Pixabay

Hygiène de l’oreille : les idées reçues

Nombreux sont ceux qui utilisent les cotons-tiges pour se laver les oreilles en pensant bien faire. L’idée selon laquelle ces petits instruments sont un indispensable de l’hygiène quotidienne s’avère pourtant fausse. Bien au contraire, le Dr Kris R. Jatana, auteur de l’étude et otorhinolaryngologiste (ORL), affirme que l’oreille est “auto nettoyante”. Les petits cils à l’intérieur évacuent par eux-même le cérumen et les débris épidermiques. L’oreille ne nécessite donc pas de soins quotidiens. Au lieu de l’éliminer, les cotons-tiges auraient tendance à repousser le cérumen plus profondément dans le conduit auditif. Ils pourraient donc l’encombrer, voire même causer des blessures mineures ou graves. 

Cotons-tiges mal utilisés, risques de tympans percés

Si les cotons-tiges semblent inoffensifs au premier abord, mal utilisés, ils peuvent être à l’origine de nombreux traumatismes. Le Dr Kris R. Jatana souligne d’ailleurs que, malgré une baisse globale du nombre de blessures relevées sur la période de l’étude, ce chiffre reste tout de même beaucoup trop élevé.

La sensation de la présence d’un corps étranger dans l’oreille, la perforation d’un tympan et des lésions de tissus sont les 3 maux les plus courants, représentant respectivement 30%, 25% et 23% des blessures dues à l’utilisation de cotons-tiges. D’autres, encore plus graves, peuvent entraîner une nécessité d’opération, voire même provoquer des conséquences irréversibles sur l’audition et l’équilibre de l’enfant.

Les enfants les plus touchés

mal d'oreille enfants bruits
Crédits : @Luis Miguel Bugallo Sánchez / Wikipédia

Les jeunes sont, en effet, les plus susceptibles de souffrir de problèmes causés par les cotons-tiges. Plus maladroits et empressés, l’accident est vite arrivé. La publication révèle que sur les 260 000 sujets étudiés, les deux tiers (67,4%) étaient âgés de moins de 8 ans et, parmi eux, 40,2% n’avaient pas plus de 3 ans.

Ces blessures arrivent dans la majorité des cas (73,2%) lorsque l’enfant tente de se nettoyer les oreilles. Le fait de jouer ou de tomber avec ces petits outils sont également des causes relativement fréquentes de blessures. Elles sont constatées dans 9,7% et 9,3% des cas.
En outre, elles surviennent à 76,9% lorsque l’enfant utilise lui-même le coton-tige et à 15,8% quand un parent lui nettoie les oreilles.

Les mouchoirs en papier ou produits à pulvériser

Pour éviter tout risque inutile, l’utilisation de ces petits bâtonnets est ainsi déconseillée. Préférez-leurs plutôt des mouchoirs en papier ou même des produits à pulvériser.

Bonne nouvelle pour les petits : la fin des cotons-tiges a sonné avec la loi Biodiversité. Votée le 20 juillet 2016, elle prévoit le retrait de la vente de tous les cotons-tiges en plastique pour le premier janvier 2020. D’ici là, soyez prudents !

Sources : Santé magazine ; Top Santé ; Sciences et avenir ; Journal of Pediatrics

Articles liés

16 astuces pour soigner votre enfant quand il est malade

8 trucs et astuces pour inciter son enfant à se brosser les dents