Couches et produits de soin pour bébé : une nouvelle étude révèle les marques à éviter

Crédits : iStock

Depuis quelques années, les parents sont extrêmement attentifs aux compositions des produits qu’ils utilisent pour leur bébé, et plus particulièrement des produits de soin qui sont directement en contact avec leur peau fragile et également réputés pour contenir des tas de substances relativement dangereuses. C’est la raison pour laquelle le magazine « 60 millions de consommateurs » s’est à nouveau penché sur ces produits afin de dévoiler aux parents ceux qui sont dignes de confiance et ceux au contraire qu’il faut impérativement éviter. Le résultat est sans appel et le rédacteur en chef adjoint du magazine le dit lui-même : « il y a de bonnes nouvelles et de mauvaises surprises ».

Les couches et les lingettes passées au peigne fin

Comme pour la dernière étude parue en février 2017, le magazine « 60 millions de consommateurs » a analysé de près les compositions des différentes marques de couches les plus vendues, et il y a encore des progrès à faire ! Au total, les compositions de douze marques de couches ont été passées au peigne fin, et parmi elles, un tiers contiennent des résidus potentiellement toxiques. On retrouve notamment des traces de glyphosates, qui est un herbicide au cœur de nombreuses polémiques depuis plusieurs mois, dans les couches Love & Green, Lotus Baby, Pommette ou encore Lillydoo. Et même si la présence de ce genre de substance reste très faible, aucun risque ne doit être écarté, car elles peuvent notamment être responsables d’irritations de la peau, des muqueuses ou encore du système pulmonaire.

En ce qui concerne les lingettes, le bilan n’est guère mieux, puisque malgré les recommandations de l’Agence nationale de sécurité du médicament, qui demandaient aux grandes marques d’éviter l’utilisation phénoxyéthanol, trois des 44 marques testées en contiennent encore, dont les lingettes ultra-douces au lait de toilette de Mixa Bébé.

bébé nourrisson enfant couche
Crédits : iStock

Des bons points tout de même

Bien évidemment, toutes les marques ne sont pas à mettre dans le même sac, puisque certaines ont réussi à remonter la barre par rapport à l’année dernière. C’est le cas de Pampers et ses couches Premium Protection et Baby-Dry qui figurent en deuxième et troisième position, avec des notes de 14,5/20 et 12/20 respectivement. Il y a cependant une marque qui tire réellement son épingle du jeu pour se glisser en première place avec une note de 17/20 malgré des couches avec un prix à l’unité au-dessus de toutes les autres (0,40 €) : Joone.

Une demande de transparence

Pour clore cette étude, le magazine « 60 millions de consommateurs » demande aux marques d’être plus transparentes quant à la composition des produits utilisés pour les bébés. En effet, il n’existe à ce jour aucune réglementation spécifique à ce sujet et très peu de contrôles pour pénaliser les marques qui ne jouent pas le jeu. Les consommateurs peuvent donc malheureusement se laisser tromper très facilement. Heureusement pour les jeunes parents : ce genre d’enquêtes permet justement de révéler les failles de ce système et pousse ainsi les marques à changer de comportement.

Sources : France info, MagicMaman

Articles liés :

Quatre produits d’hygiène courants pour les bébés et les enfants qui contiennent des substances toxiques

Couches lavables ou couches jetables : les avantages et inconvénients de chacune

Changement de couches : les 7 erreurs à ne pas faire