Dans une école sur trois, un menu végétarien est proposé au moins une fois par semaine

Crédits : iStock

L’écologie est un sujet central et les enfants doivent y être sensibilisés dès leur plus jeune âge. Cela passe notamment par l’apprentissage de quelques petits gestes du quotidien, comme le tri des déchets, le fait d’emprunter les transports en commun, consommer local ou même privilégier des menus végétariens. Or, cette dernière mesure est justement prise et assumée par bien des établissements scolaires qui sont de plus en plus nombreux à proposer aux élèves des menus sans viande. D’ailleurs, dans une école sur trois, un menu végétarien est proposé au moins une fois par semaine. Une petite contribution qui vise à préserver la planète et également à donner de nouvelles habitudes aux petits.

Des repas sans viande à l’école

En 2018, la loi Egalim a été votée et promettait une expérimentation dans les cantines des écoles françaises durant deux ans. Parmi les mesures, les écoles devaient notamment proposer au moins une fois par semaine aux élèves un repas végétarien. Avant cette loi, 69% des élèves n’avaient pas accès à un repas sans viande, ce qui a bien changé aujourd’hui : en primaire, 74% des élèves mangent végétarien une fois par semaine, voire deux. Seuls 6% des établissements scolaires n’ont opéré aucun changement au niveau des menus malgré cette nouvelle législation.

Les écoles primaires se sont donc visiblement très bien pliées à cette exigence, mais ce n’est pas le cas pour les collèges et les lycées. Il y a en effet 41% des collèges et 48% des lycées en France qui ne proposent pas de menu sans viande ou poisson aux élèves.

Des repas plus variés

Proposer des menus végétariens aux enfants permet de leur donner de bonnes habitudes dès leur plus jeune âge. Le fait de réduire les protéines animales est effectivement un geste qui contribue à la préservation de l’environnement en renonçant aux produits qui, pour la plupart, proviennent d’élevages intensifs extrêmement polluants.

En rendant obligatoires les menus végétariens, les écoles doivent également redoubler d’imagination pour proposer aux enfants des recettes plus variées. Cela permet ainsi de leur faire découvrir de nouvelles saveurs.

Enfin, il s’agit d’un moyen de les sensibiliser à la maltraitance animale qui est un sujet plus que d’actualité. Que ce soit pour le bien-être de la planète ou celui des animaux, il est essentiel d’apprendre aux enfants à réduire leur consommation de viande. Bien évidemment, pour contribuer à cela, les parents ont un rôle central et doivent eux-mêmes montrer l’exemple.