Dilatation du col de l’utérus : les 4 étapes lors de l’accouchement

Crédits : iStock

Votre col de l’utérus va permettre à votre bébé de rester le plus longtemps possible dans votre ventre, et donc d’éviter un accouchement prématuré. Au fil de la grossesse, il va changer de forme et de texture pour mieux appréhender le moment de l’accouchement. Seulement, le jour J, lorsque vous vous retrouverez en face de votre sage-femme qui vous donnera des termes qui vous échappent complètement pour parler de votre col de l’utérus, vous risquez d’être un peu perdue. Afin de mieux comprendre le processus, voici donc toutes les étapes par lesquelles votre col va passer.

1) Quelques semaines avant l’accouchement : le col est modifié

À l’approche du jour J, votre corps va doucement se préparer à ce grand événement, et notamment votre col, qui est un acteur majeur dans la naissance de votre enfant. Ainsi, au cours des dernières semaines, il va commencer à légèrement bouger, même si cela ne signifie pas que vous allez accoucher tout de suite ! Il va se ramollir, devenir plus souple et peut même déjà commencer à s’ouvrir d’environ deux centimètres.

2) Il commence à s’ouvrir : le col est raccourci

Lorsque les contractions commencent à être de plus en plus présentes et rapprochées, votre col va alors doucement se raccourcir sous l’effet de celles-ci. Petit à petit, les parois utérines vont tirer le col vers le haut pour lui permettre de commencer à s’effacer afin de préparer le passage de votre bébé. Cependant, cela ne signifie toujours pas que l’accouchement aura lieu dans les heures qui suivent, car pour certaines femmes, ce processus qui va amener à l’effacement du col peut prendre plusieurs semaines.

accouchement douleurs contractions
Crédits : iStock

3) Le début du travail : le col est effacé

Une fois que votre col de l’utérus est raccourci, on dit alors qu’il est effacé. Cela signifie simplement qu’il se confond à présent avec l’utérus et qu’il va se centrer dans l’axe du vagin.

4) Les choses sérieuses commencent : le col est dilaté

Sous l’effet des contractions qui deviennent généralement de plus en plus douloureuses, car plus efficaces, le col va enfin se dilater complètement. Cela signifie alors qu’il est ouvert à dix centimètres, ce qui veut dire que le bébé va à présent pouvoir naître à tout moment s’il a déjà effectué sa descente dans le bassin.

3 phases de dilatation

Selon les femmes, le processus de dilatation peut prendre plus ou moins de temps, même si les médecins estiment que cela peut s’étaler en moyenne entre 7 et 16 heures. On compte ainsi trois phases majeures durant ce laps de temps :

  • La phase de latence : les contractions viennent de débuter et interviennent généralement avec un intervalle de 5 à 30 minutes. Elles durent entre 30 et 45 secondes et sont généralement encore peu intenses, ce qui permet à la future maman de les maîtriser. Cette phase va tout de même permettre au col de l’utérus de s’ouvrir à environ 3 centimètres, et donc entraîner l’effacement de ce dernier.
  • La phase active : les contractions deviennent de plus en plus proches les unes des autres (l’intervalle moyen est de 3 à 5 minutes), mais aussi plus longues et plus intenses (entre 40 et 70 secondes). Elles vont permettre au col de s’ouvrir jusqu’à environ sept centimètres.
  • La phase de transition : il s’agit de la dernière étape et bien souvent la plus difficile. Les contractions sont en effet de plus en plus proches (2 à 3 minutes), mais sont également plus longues. Leur intensité n’est pas non plus la même, puisqu’elles ne vont laisser que peu de répit à la future maman qui souffre beaucoup. Mais c’est pourtant grâce à cette phase que le col va enfin s’ouvrir jusqu’à dix centimètres.

Articles liés :

Contractions : quand faut-il aller à la maternité ?

Que ressent le bébé durant l’accouchement ?

Accouchement : les 8 choses à savoir sur la douleur