Doudou : 4 astuces infaillibles pour éviter de le perdre

Crédits : iStock

Les enfants ont besoin de repères, c’est pour cela qu’ils choisissent généralement dès leur plus jeune âge un objet qui va leur permettre d’être rassurés dans les situations les plus délicates, mais aussi au quotidien. Et pour beaucoup, cet objet est un doudou : une petite peluche, un morceau de foulard ou bien quelque chose de moins commun qu’il aura choisi lui-même. S’il n’y a aucun mal à ce qu’un enfant possède un doudou, les parents ont souvent une peur : que ce dernier soit perdu. Difficile de le consoler s’il vient d’égarer la chose à laquelle il tenait le plus, surtout lorsque la crise peut durer plusieurs jours. Alors, tous les moyens sont bons pour ne surtout pas perdre ce bout de tissu, dont l’apparence n’est plus ce qu’elle était et qui sent certainement un peu mauvais.

1) Prévoir un doudou de secours

Au moment de l’achat de ce précieux sésame, vous devez déjà être prévoyant et garder à l’esprit que votre petit pourra un jour le perdre. Si vous êtes certains de votre choix, n’hésitez pas à l’acheter en double, voire en triple, pour tenter de duper votre tête blonde en le remplaçant au moment de la terrible perte. Avec un peu de chance, il n’y verra que du feu. Cependant, les enfants sont tout de même difficilement manipulables et peuvent donc se rendre compte de la supercherie, surtout parce qu’ils connaissent leur doudou original sous toutes les coutures. Votre bambin pourra ainsi facilement réaliser qu’il ne s’agit pas vraiment du même modèle. Prétextez un passage dans la machine à laver pour justifier les couleurs éclatantes et l’odeur de neuf.

2) Le garder attaché

Comme pour la sucette, le doudou peut lui aussi être attaché, si sa taille le permet bien évidemment. Il sera d’ailleurs bien plus pratique pour vous si votre enfant choisit un doudou de petite taille, facilement transportable. Vous pourrez trouver en magasin ou sur internet des attache-doudous déjà prêts qui vous sauveront la mise. Et si vous êtes plutôt adepte du fait-maison, vous pouvez toujours le fabriquer vous-même avec un peu de ruban, des boutons pression et de l’huile de coude.

enfant peur triste garçon doudou nounours angoisse anxiété
Crédits : iStock

3) L’identifier

Comme pour beaucoup d’objets de votre petit, vous pouvez identifier le doudou en croisant les doigts pour qu’une âme charitable vous retrouve en cas de perte. Il est possible de lui mettre une étiquette sur laquelle vous devez préciser les noms et prénoms de l’enfant, sans oublier une adresse et un numéro de téléphone afin d’espérer être appelé.

4) Faire la transition

Dans certains cas, la perte est malheureusement inévitable, malgré tous les moyens déployés pour le garder le plus longtemps possible. Même si le fait de voir votre enfant dans cet état de tristesse vous brise le cœur, vous pouvez tout de même profiter de la perte de son doudou pour l’encourager à s’attacher à de nouveaux objets qui lui permettront de faire la transition en douceur. Si les premiers temps risquent d’être difficiles pour lui, il parviendra rapidement à tisser une nouvelle relation avec un autre objet.

Sources: MagicMaman, Copines mamans et femmes très actives, Idkids

Articles liés :

Sucer son pouce : est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?

Le doudou : les 5 questions que vous vous posez certainement sur cet objet si précieux

Doudou et sucette : quelle place en maternelle ?