États-Unis : une gender reveal party à l’origine d’un gigantesque incendie

Crédits : iStock

Depuis plusieurs années, de nombreux futurs parents font le choix de la gender reveal party pour annoncer le sexe de leur enfant à naître. Cette tendance venue tout droit des États-Unis a pris de l’ampleur en très peu de temps, notamment grâce à de nombreuses célébrités qui n’ont pas hésité à mettre en scène ce genre d’événements pour qu’ils rivalisent avec les plus grandes cérémonies. Seulement, toutes les gender reveal party ne se déroulent pas forcément bien, comme le prouve cette tragique histoire qui a déjà coûté plusieurs hectares de forêt.

La gender reveal party : un phénomène de mode

Depuis peu, dévoiler le sexe de son enfant avant sa naissance est devenu un véritable phénomène de mode pour de nombreux futurs parents. En effet, depuis quelques dizaines d’années, l’échographie permet de connaître le sexe du bébé à naître, une information qui semble justement très importante pour bien des couples. Ainsi, rares sont les personnes qui aujourd’hui font le choix de garder la surprise jusqu’à la naissance. Progressivement, le fait de révéler cette information à la famille et aux amis est devenu un réel événement, jusqu’à ce qu’il se transforme dans certains cas en une célébration digne des plus beaux mariages. C’est justement ce qu’on appelle une gender reveal party.

Cet événement est bien souvent très codifié. Si parfois, les parents eux-mêmes connaissent déjà le sexe de leur bébé, dans d’autres cas, ils le découvrent en même temps que leurs invités. La révélation peut se faire de plusieurs façons, mais on retrouve bien souvent les suivantes : un ballon avec des confettis roses ou bleus selon le sexe, un gâteau coloré à l’intérieur ou des fumigènes avec la « couleur qui correspond au sexe ». Cependant, toutes les mesures de sécurité ne sont pas forcément prises pour utiliser des objets de ce genre qui peuvent être inflammables. L’incendie récent qui a été provoqué par un couple d’Américains ayant organisé une gender reveal party en est la triste preuve.

Une gender reveal party qui tourne au drame

Aux alentours de San Bernardino en Californie, des pompiers combattent le feu depuis le 5 septembre à la suite d’une gender reveal party qui ne s’est pas déroulée comme prévu. Au total, près de 500 pompiers et quatre hélicoptères se sont mobilisés pour tenter de combattre l’incendie qui a rapidement pris de l’ampleur. En effet, les flammes ont déjà réduit environ 2800 hectares de forêt en cendres.

Ce drame a été provoqué par « un engin pyrotechnique générant de la fumée, utilisé pendant une fête pour révéler le sexe d’un bébé », comme l’explique le compte Twitter des pompiers de Californie Cal Fire.

Malheureusement, cet incendie, en plus d’être ravageur, intervient au pire moment pour la Californie. En effet, l’État connaît actuellement une véritable vague de chaleur qui entretient donc les flammes et qui est aussi responsable de bon nombre d’autres incendies.