Fausse couche : une jeune maman crée un conte pour l’expliquer à ses enfants

Crédits : iStock

La fausse couche a beau être un phénomène courant, elle n’en est pas moins très difficile à supporter. Si toutes les femmes ne la vivent pas de la même façon, une fausse couche peut malgré tout représenter pour certaines la perte d’un futur idéalisé. Il s’en suit donc une période de deuil qui n’est pas forcément comprise par l’entourage, et encore moins par les enfants de la fratrie. En effet, comment expliquer un phénomène biologique tel qu’une fausse couche à des petits pour qui la grossesse est déjà difficile à comprendre en général ? C’est la raison pour laquelle une jeune maman a décidé d’en écrire un conte afin que ses enfants comprennent mieux la fausse couche. Une bonne occasion aussi pour que tous les autres parents ayant vécu ce drame puissent enfin mettre des mots dessus pour que les petits le comprennent mieux.

La fausse couche : un sujet aussi tragique que banal

En 2015, Charlotte Guillet est enceinte pour la toute première fois. Malheureusement, à son cinquième mois de grossesse, elle perd son enfant. Une situation très douloureuse pour la jeune femme qui s’est retrouvée démunie face au manque d’informations sur le sujet. La fausse couche a beau concerner une femme sur quatre, elle reste un sujet très peu documenté et même banalisé, comme si des explications n’étaient pas nécessaires. Il en va de même pour l’entourage qui généralement n’en parle pas aux parents qui l’ont vécu, soit parce qu’ils sont gênés et ne veulent pas les brusquer, soit parce qu’ils considèrent qu’il s’agit d’un non-événement.

La jeune femme l’explique d’ailleurs très bien elle-même : « Dans beaucoup de familles, les gens pensent que les parents qui perdent un enfant ne veulent pas en parler, veulent oublier. Mais c’est un besoin viscéral d’en parler pour le faire exister, d’autant plus quand il n’y a pas de sépulture physique où on peut se recueillir ».

Depuis ce drame, Charlotte Guillet est devenue maman deux fois : d’un petit garçon de trois ans et d’une petite fille d’un an. Forcément, un beau jour, son aîné a commencé à poser des questions au sujet de ce premier bébé qu’il n’a jamais connu.

livre enfant dormir parent histoire coucher sommeil peur noir
Crédits : iStock

Un conte pour enfants autour de la fausse couche

C’est donc pour cette raison que cette maman a fait le choix d’expliquer cet « événement » à ses enfants à travers un conte qu’elle a écrit elle-même et nommé « Le roi du Silence ». Elle explique qu’elle a « choisi ce titre car lorsqu’on joue au roi du silence, on communique quand même, de façon symbolique ».

Ce conte, Charlotte Guillet a décidé de le rendre accessible à tous les parents. C’est donc pour cette raison qu’elle a lancé une campagne de financement participative afin de l’imprimer à grande échelle. Si l’objectif initial était de 2000 euros, à l’heure à laquelle cet article est écrit, la cagnotte s’élève à 6605 euros. De l’argent supplémentaire qui va permettre d’améliorer la qualité du livre et de proposer de petites surprises qui n’étaient pas prévues initialement.