Grossesse : manger trop de fruits serait dangereux pour le fœtus

Crédits : iStock

L’alimentation durant la grossesse est extrêmement importante et doit être saine, aussi bien pour la santé de la mère que pour son fœtus. Cependant, c’est une phase de grand bouleversement hormonal pour les femmes enceintes. Il ne leur est donc pas toujours facile de résister à leurs envies alimentaires parfois véritablement farfelues. Parmi celles-ci, on entend notamment souvent parler l’envie de fraises des femmes enceintes. Or, si les fruits peuvent constituer une bonne alternative pour assouvir les petites fringales sans pour autant prendre trop de poids, une étude néo-zélandaise affirme que le fait d’en manger trop durant la grossesse pourrait être dangereux pour le fœtus.

Les fruits, dangereux pour le fœtus ?

Ce sont des chercheurs de l’Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande, qui font ces révélations surprenantes : l’excès de fructose pendant la grossesse pourrait avoir des effets néfastes sur la santé d’un fœtus, et particulièrement sur son métabolisme. Pour arriver à cette conclusion, ils ont étudié des femelles cochons d’Inde réparties en deux groupes distincts : le premier avait une alimentation classique, le second était nourri avec plus de fruits afin que le niveau de fructose corresponde à 16,5 % de l’alimentation totale (à titre de comparaison, dans les pays occidentaux, le taux de fructose chez les femmes enceintes est en moyenne de 14 %).

Les résultats ont été relativement surprenants : les chercheurs ont effectivement découvert un taux d’acide gras plus élevé chez les femelles nourries aux fruits que chez les autres, notamment dans leur lait maternel.

femme enceinte grossesse allongé dormir fatigue grossesse alitée contractions congé pathologique règles anniversaires stressée hypersomnie congé maternité
Crédits : iStock

Des conséquences probables pour le bébé

Ce haut taux d’acide gras dans le lait maternel n’est pas sans conséquence pour la santé de l’enfant et même pour son développement futur. Il peut en effet augmenter les risques d’obésité, de diabète ou encore de maladies cardiovasculaires.

Au vu de ces résultats, les médecins recommandent donc aux futures mamans de ne pas se ruer sur les fruits qui contiennent beaucoup de sucre. S’ils peuvent être très bons pour la santé grâce à toutes les vitamines qu’ils contiennent, il ne faut pas oublier qu’ils sont également très riches en fructose et donc en sucre. Il en va de même pour les femmes qui allaitent : mieux vaut privilégier une alimentation variée et équilibrée plutôt que beaucoup de fruits.

Il est tout de même important de rappeler que cette étude porte pour le moment uniquement sur des cochons d’Inde. Ainsi, même si ces observations sont intéressantes et peuvent donner une idée de l’impact des fruits sur une grossesse, il est nécessaire d’effectuer ces mêmes recherches sur des femmes avant de pouvoir réellement en tirer des conclusions.