Grossesse : un complément alimentaire provoquerait des fausses couches

Crédits : iStock

Au cours de la grossesse, l’alimentation des femmes est généralement très surveillée, particulièrement dans les pays occidentaux. Il faut dire que le moindre faux pas peut conduire à des conséquences plus ou moins graves allant jusqu’au décès de l’enfant. Cependant, certaines femmes peuvent être amenées à se mettre en danger malgré elle, notamment en consommant des produits qui pourraient nuire à leur grossesse sans le savoir. La Food and Drug Administration (FDA) met ainsi en garde les futures mamans au sujet d’un complément alimentaire qui pourrait être responsable de fausses couches.

Des compléments alimentaires pour booster la mémoire

La Food and Drug Administration (FDA) surveille et réglemente la commercialisation de médicaments aux États-Unis. Dans un récent rapport relativement inquiétant, elle a pointé du doigt un ingrédient présent dans certains de ces compléments alimentaires : la vinpocetine. Dans un communiqué, la FDA explique : « Nous conseillons aujourd’hui aux femmes enceintes et aux femmes en âge de procréer de ne pas prendre de vinpocetine ».

Après une étude menée sur des lapins, les chercheurs affirment que ces compléments alimentaires seraient responsables de fausses couches. Ils ont en effet pu observer que la vinpocetine a pour effet de diminuer le poids du fœtus, ce qui augmente le risque de mort in utero. Cependant, cela n’entraîne aucune malformation externe chez le fœtus.

Ces résultats sont plutôt inquiétants dans la mesure où les femmes en âge de concevoir sont aussi concernées par cet avertissement. Quoi qu’il en soit, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) conseille généralement aux futures mamans de se passer de compléments alimentaires au cours de la grossesse « en raison de l’insuffisance des données sur la sécurité de ces produits ».

médicaments comprimés antibiotiques
Crédits : Pixabay – Miroslavik

La mémoire : un vrai problème de grossesse

Les femmes enceintes ont souvent tendance à se plaindre de problèmes de mémoire au cours de la grossesse. S’il n’y a absolument aucune étude qui prouve que le fait de porter un enfant a un impact direct sur la mémoire, il y a certaines explications à ce phénomène. En effet, les femmes qui attendent un bébé ont généralement la tête ailleurs simplement parce qu’elles sont préoccupées par ce grand changement dans leur vie. Elles ont donc tendance à oublier d’autres détails de leur vie qu’elles jugent inconsciemment comme moins importants.

Seulement, cela peut être un réel handicap dans le quotidien et certaines supportent mal ces oublis. C’est la raison pour laquelle elles peuvent être tentées de prendre des compléments alimentaires pour arranger cela.