in ,

Le quatre pattes : à quel moment bébé se lance-t-il ?

Crédits : iStock
Le quatre pattes : à quel moment bébé se lance-t-il ?
noté 5 - 1 vote

Le début du quatre pattes est bien souvent un grand moment d’émotion pour les parents qui constatent que leur bébé n’en est plus vraiment un et qu’il grandit à vue d’œil. Et si tous les enfants n’ont pas le même rythme d’évolution, il faut reconnaître que presque tous passent par cette étape importante qui leur permet de se déplacer avant même de savoir marcher !

Une étape décisive

Généralement, les bébés commencent à pratiquer le quatre pattes aux alentours de 8-9 mois. Cependant, cela peut varier en fonction des enfants, puisque certains vont acquérir cette compétence plus rapidement alors que d’autres mettront plus de temps. Inutile donc de paniquer si vous constatez qu’il n’en est toujours pas là, peut-être met-il plus de temps parce qu’il est focalisé sur d’autres apprentissages. L’essentiel reste surtout qu’il soit en progrès continu.

Le quatre pattes ne s’acquiert pas du jour au lendemain, puisqu’il faut déjà avoir certaines compétences pour y parvenir. Tout d’abord, votre bébé doit pouvoir se tenir en position assise seul (aux alentours de 6-7 mois). Le quatre pattes commence généralement par des déplacements sur le ventre, comme s’il était encore allongé. Petit à petit, il va parvenir à relever son buste du sol, lever ses fesses, mais aussi exercer les mouvements qui vont lui permettre de ramener ses jambes vers son tronc pour avancer.

Entre curiosité et confort

Si les enfants apprennent à marcher à quatre pattes, c’est parce qu’ils souhaitent se faciliter la vie. Il faut dire que cette méthode est très pratique, notamment pour se déplacer plus facilement. Après avoir appris à marcher à quatre pattes, votre bébé risque en effet de gambader partout dans la maison tant il sera heureux de pouvoir se déplacer de façon parfaitement autonome. Le quatre pattes est aussi un bon moyen d’assouvir sa curiosité. En effet, avec cette position, il s’élève et va donc avoir une autre vision des choses. Enfin, c’est aussi pour son propre confort qu’il sera motivé de passer par cette méthode, puisqu’il risque de ne plus supporter les frottements avec le sol, ce qui n’est pas le cas lorsqu’il marche à quatre pattes.

Tous les enfants passent-ils par là ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, tous les enfants ne passent pas nécessairement par le quatre pattes avant d’acquérir la compétence de la marche. Cela peut notamment s’expliquer par le fait que les parents ont aujourd’hui tendance à faire dormir leur bébé sur le dos pour éviter les risques de mort subite du nourrisson. Ils sont donc moins stimulés que s’ils étaient plus souvent sur le ventre. Cependant, cela n’a absolument aucun préjudice pour la suite, puisqu’ils parviendront tout de même à marcher à leur rythme, sans pour autant avoir un déficit musculaire.

Vous pouvez tout de même le stimuler afin de l’encourager à se déplacer de cette manière, notamment grâce à un tapis d’éveil, sur lequel il pourra acquérir plus rapidement certaines compétences de motricité. Mais gardez bien à l’esprit que cela dépend surtout de lui et de son bon vouloir, et que même si vous y mettez tout votre cœur, s’il décide qu’il ne veut pas marcher à quatre pattes, il ne le fera pas. Inutile donc de vous culpabiliser.

Sources : Enfant, BabyCenter, MagicMaman

Articles liés :

Tétine : 8 astuces pour que votre enfant cesse de l’utiliser

Comment faire lorsque bébé veut toujours les bras ?

7 choses à ne surtout pas faire au moment d’apprendre à un enfant à être propre