Les enfants qui ressemblent à leur père seraient en meilleure santé

Crédits : iStock

Dès la naissance d’un enfant, les parents et l’entourage en général cherchent la moindre ressemblance avec une personne de la famille. Un petit jeu qui a souvent tendance à flatter l’orgueil des parents qui aiment savoir qu’il y a des traits similaires. Une récente étude affirme même que ces ressemblances pourraient avoir des effets positifs sur la santé, notamment lorsqu’elles concernent le jeune papa.

Plus de temps passé ensemble

Ce n’est pas réellement le fait de ressembler à son père qui permet à un enfant d’être en bonne santé, mais plutôt le temps passé ensemble. Selon cette étude menée par The Journal of Health Economics, lorsqu’un homme trouve que son enfant lui ressemble, il a tendance à passer plus de temps avec. Un constat réellement surprenant et pourtant bien réel : ils passeraient deux jours et demi de plus par mois avec leur petit par rapport aux autres hommes qui à l’inverse ne trouvent pas vraiment de ressemblance avec leur enfant.

Le fait de passer plus de temps avec son papa serait donc une très bonne chose pour un enfant, surtout lorsque ce dernier est encore nourrisson. Selon cette même étude, il aurait alors plus de chances d’être sain mentalement et physiquement. Un constat qui prouve à quel point la place du père peut être importante dans la croissance d’un enfant. Cependant, cela ne signifie pas pour autant qu’elle est forcément nécessaire pour permettre à un enfant de bien grandir. Nombreux sont ceux qui s’épanouissent parfaitement sans pour autant avoir de repère masculin.

Une étude qui ne doit pas devenir une généralité

Il s’agit bien évidemment d’une étude qui ne doit pas devenir une généralité. En effet, même les papas qui ne trouvent pas vraiment de ressemblances avec leur bébé peuvent passer beaucoup de temps avec. Cette enquête vise surtout à montrer que parfois, le temps passé avec ses enfants ne tient pas à beaucoup de choses. Certains se priveraient donc inconsciemment de partager des moments de qualité avec leurs petits simplement parce qu’ils ne trouvent pas de ressemblances avec eux-mêmes. Une idée qui peut sembler absurde au premier abord, mais qui prouve surtout à quel point les pères peuvent avoir besoin d’un repère physique pour accorder un peu plus d’attention à leurs petits.

Source

Articles liés :

Devenir parent aurait plus d’impact sur les pères que sur les mères

Une enquête révèle que les pères seraient des parents plus heureux que les mères

Les pères célibataires auraient une espérance de vie moins longue que les autres