Lien mère-enfant : l’odeur de la tête de bébé aurait un rôle essentiel

Crédits : iStock

Si certaines femmes ont beaucoup de difficultés à établir un lien avec leur bébé au cours des premiers jours qui suivent la naissance, il semblerait qu’un instinct voit tout de même le jour à cet instant précis. Une étude menée par un professeur japonais affirme en effet que ce serait l’odeur du crâne de bébé qui jouerait un rôle dans le début de cette relation. Une affirmation qui va certainement parler à de nombreux parents qui sont bien souvent accros à cette odeur si particulière.

La tête des nouveau-nés : une odeur bien particulière

Tous les parents seront certainement d’accord pour dire que leur bébé a une odeur bien particulière. Il s’agit généralement d’une odeur dont il est difficile de se lasser tant elle peut être addictive. Mais ce n’est pas tout : une récente étude menée par l’université de Kobe au Japon affirme que cette même odeur permettrait la création du lien mère-enfant. Ils sont même encore plus précis : ce serait l’odeur du crâne du bébé qui serait si particulière. Ces recherches affirment en effet que l’odeur du crâne d’un bébé serait unique dans les heures qui suivent sa naissance.

Pour cela, les chercheurs ont demandé à 62 étudiants (autant d’hommes que de femmes) d’identifier parmi différents échantillons une odeur de crâne de bébé, de liquide amniotique et enfin un dernier qui est neutre. 70 % d’entre eux sont ainsi parvenus à identifier l’odeur du crâne de bébé et 55 % ont deviné quel échantillon contenait du liquide amniotique. Plus surprenant encore : il semblerait que les femmes aient plus de facilité à identifier l’odeur du crâne de bébé. Elles sont en effet 73 % à y arriver contre 36 % pour les hommes.

Une première communication avec la mère

Les chercheurs concluent ces recherchent en affirmant que l’odeur est donc un moyen de communication entre le bébé et sa maman au cours des premiers jours de la vie. Si les recherches sont encore très récentes, ils affirment tout de même que cette communication non verbale pourrait permettre de mieux comprendre les relations entre une mère et son enfant. Cette découverte permettrait selon eux de jouer un rôle dans la prévention de la négligence du nourrisson ou même dans les cas de troubles de l’attachement.

Certaines jeunes mamans ont en effet beaucoup de difficultés à créer du lien avec leur nouveau-né alors que ces premiers jours qui suivent la naissance sont très importants pour cela. Les futures recherches à ce sujet pourraient donc permettre de corriger ce problème qui est malheureusement encore trop répandu.

Articles liés :

Quels sont les bienfaits du peau à peau après l’accouchement ?

Deuxième enfant : la peur de ne pas l’aimer autant que le premier

Maternage proximal : tout savoir sur cette pratique qui divise