Noël : les enfants préfèrent vivre des expériences plutôt que de recevoir des cadeaux

Crédits : iStock

Tous les ans, les parents se posent la même question lorsque le mois de décembre se profile : qu’est-ce qui ferait plaisir aux enfants sous le sapin de Noël ? Si, bien souvent, les listes de Noël des petits sont très longues, il est difficile pour leurs parents de faire un choix éclairé et de trouver des choses qui pourront plaire le plus longtemps possible. Les jouets sont généralement les plus réclamés, mais visiblement, selon une récente étude publiée dans l’International Journal of Research in Marketing, ce ne sont pas les choses que les enfants préfèrent. Ils seraient en effet plus heureux lorsqu’ils reçoivent des souvenirs plutôt que des cadeaux.

Des expériences vécues plus marquantes que des jouets

Avant 12 ans, les enfants semblent réellement ravis de retrouver des cadeaux au pied de leur sapin et ne souhaitent visiblement rien d’autre que cela. Cependant, passé cet âge, il semblerait que les cadeaux physiques ne leur plaisent plus vraiment et qu’ils préfèrent plutôt passer de bons moments et se créer de nouveaux souvenirs. En effet, comme le démontre une étude américaine qui a été réalisée à l’Université de l’Illinois à Chicago, entre 12 et 17 ans, les adolescents ne sont plus autant intéressés par les biens matériels et préfèrent recevoir des bons pour des activités ou des séjours. En outre, ce changement ne demande pas forcément beaucoup d’adaptation pour les parents qui peuvent consacrer un budget similaire que lorsqu’ils achetaient des biens à leurs enfants.

Il faut dire que le fait de vivre des choses inhabituelles a tendance à agir bien plus sur la mémoire que de recevoir quelque chose. Ainsi, alors qu’un enfant peut oublier certains cadeaux qu’il a reçus au fil du temps, il se souviendra bien plus longtemps d’un bon moment passé. Cela leur permet également de développer de nouveaux intérêts, ce qui est d’autant plus intéressant chez les jeunes qui peuvent encore se chercher.

Les photos pour se souvenir

Les jouets sont présents dans le quotidien des enfants depuis leur plus jeune âge, à tel point qu’ils peuvent donner l’impression de s’en lasser. À l’inverse, et même s’ils sont petits, les enfants peuvent garder des souvenirs plus ou moins intacts de moments qui sortent de l’ordinaire, notamment grâce aux photos.

Au fil du temps, les souvenirs évoluent et les enfants ont alors tendance à se réfugier dans les photos pour justement les préserver. Progressivement, ils vont chérir ces moments qui vont leur sembler loin et pourtant bien concrets.