Ostéopathie : pourquoi est-ce utile pour votre bébé ?

Crédits : iStock

Vous devez déjà le savoir, mais l’accouchement est un événement qui peut être relativement traumatisant et douloureux pour votre bébé, qui peut mettre plusieurs heures avant de venir au monde. Sans compter qu’avant cela, il était comprimé dans votre utérus. Bien souvent, les dernières semaines se passent un peu à l’étroit dans cet endroit si confiné. Alors forcément, à sa naissance, votre bébé a très certainement de nombreuses tensions dans tout le corps, et risque encore d’en avoir souvent durant les mois qui vont suivre. Pour soulager cela, l’ostéopathie peut être une très bonne solution, grâce à laquelle votre bébé se sentira nettement mieux, et par conséquent vous aussi. 

Consulter un ostéopathe après la naissance

Nombreux sont les parents qui décident de consulter un ostéopathe dans les jours qui suivent la naissance de leur bébé, et pour cause : les bébés souffrent souvent de torticolis à cause de la position qu’ils avaient dans l’utérus, et ont aussi parfois une mauvaise position au niveau du bassin. Bien souvent, les bébés naissent également avec une déformation au niveau du crâne, avec le nez écrasé, une oreille ou un œil plus en avant que l’autre. Il faut dire que les dernières semaines peuvent être longues pour eux, qui doivent patienter jusqu’au jour J dans un milieu loin d’être spacieux. Seulement, les médecins ont encore souvent tendance à dire aux jeunes parents que ces petits dysfonctionnements rentreront dans l’ordre tout seuls avec le temps, alors qu’ils nécessitent en fait l’aide d’un ostéopathe. Généralement, une seule séance suffit pour remettre tout cela dans l’ordre, et retrouver un bébé paisible et calme qui ne souffre plus.

L’importance de l’ostéopathe les mois qui suivent l’accouchement

L’ostéopathe n’est pas seulement important après la naissance, mais aussi plusieurs mois après. En effet, les symptômes du mal-être ne sont pas toujours physiques, et ne se voient pas forcément, puisqu’ils peuvent être confondus avec autre chose. On retrouve notamment les diarrhées, les coliques, les régurgitations, les pleurs ou encore le sommeil perturbé. Et même si ces symptômes ne se manifestent pas forcément tout de suite après l’accouchement, ils peuvent tout de même être soignés grâce à un ostéopathe. Avant de consulter, vous devez tout de même demander l’avis d’un médecin afin de vous assurer qu’il sera possible de soigner ces maux de cette manière.

mains de bébé naissance
Crédits : Pexels/Andreas Wohlfahrt

Le déroulement d’une séance

La première séance chez l’ostéopathe peut vous sembler un peu particulière, surtout lorsque vous voyez un parfait inconnu manipuler votre bébé, qui semble encore si petit. Rassurez-vous, les séances chez l’ostéopathe ne sont pas du tout les mêmes lorsqu’il s’agit d’un adulte et d’un bébé, puisque pour ce dernier, les gestes sont beaucoup plus doux. Le praticien va en effet chercher à cibler le système nerveux de votre enfant afin d’agir dessus pour régler les problèmes qu’il a.

Essayez de prendre un rendez-vous au moment de la journée où votre bébé est le plus calme, afin qu’il soit parfaitement détendu durant toute la séance. N’hésitez pas non plus à bien espacer chacune d’entre elles pour laisser le temps à votre bébé de récupérer, mais aussi pour pouvoir constater les résultats.

Sources : MagicMaman, Parents, Osteo France

Articles liés :

Masser son bébé : les 4 bienfaits

Coliques du nourrisson : 6 remèdes naturels pour en venir à bout

Bébé : 6 astuces pour améliorer sa digestion