in

Le petit déjeuner : un incontournable de la journée

Crédits : Pixabay - heikeschuchert

Dès ses 2 ans, il est important d’introduire petit à petit des repas variés et équilibrés dans l’alimentation de votre enfant. Le petit-déjeuner est un repas à part entière et un moment crucial de la journée supposé représenter 25% des apports énergétiques quotidiens. Pourtant, nombreux sont les français qui font une impasse dessus. La négligence de ce repas augmente souvent la fatigue, réduit les performances et peut avoir des conséquences dramatiques sur le poids : le petit déjeuner n’est donc pas à négliger !

A partir de quand peut-il prendre un véritable petit déjeuner ?

Une bonne alimentation est un facteur essentiel de croissance pour votre enfant : elle permet d’être en bonne santé et d’avoir de l’énergie pour affronter sa journée. Le petit déjeuner est donc un point clef. Il est important de doucement introduire de nouveaux aliments dans le régime de votre enfant. Entre sa deuxième et troisième année, il devrait être capable de manger de tout, notamment des produits céréaliers.

introduction aliments régime enfant
Crédits : Santé publique France

Que lui donner à manger ?

Vous vous en doutez, les produits transformés et sucrés ne sont pas une priorité, ni même recommandés ; pour le petit déjeuner, préférez la simplicité du pain ou des céréales peu sucrées. Les produits céréaliers sont, en effet, un indispensable du petit déjeuner : ils offrent les glucides nécessaires pour combler le jeûne de la nuit et tenir jusqu’à midi.
Les produits laitiers sont également un incontournable du repas du matin : ils fournissent les protéines et le calcium, respectivement responsables du bon développement des tissus et des os. Jusqu’à 3 ans, le lait de croissance est le plus approprié. Donnez-le lui dans un bol ou un verre plutôt qu’au biberon et, au besoin, proposez-lui une paille. Vous pouvez même y ajouter un carré de chocolat noir fondu à l’intérieur. S’il n’est pas un grand fan de lait, remplacez-le par un yaourt ou un fromage blanc sucré.
Pensez enfin aux fruits, source incontestable de vitamines.

À 2 ans, les besoins nutritionnels de votre petit ne seront pas les mêmes qu’à 10 ans. Il faudra donc doucement modifier les quantités.

Voici quelques idées de petits déjeuners adaptés à un enfant :

  • un bol de lait (possiblement chocolaté) / un petit fruit / une tartine (environ 30 g) beurrée
  • un bol de céréales (environ 20 g) / un jus de fruit pressé / un petit fromage blanc
  • un bol de lait (possiblement chocolaté) / une compote / une tranche de brioche ou de pain

Augmentez les quantités selon l’âge et l’appétit de votre enfant.

petit déjeuner équilibré fruit céréales lait
Crédits : Pxhere

Il refuse de petit déjeuner, que faire ?

Il arrive que le matin, certains petits aient un appétit de moineau, trempent à peine les lèvres dans leur lait et avalent deux minuscules bouchées de pain. Après le long jeûne de la nuit, les enfants ont pourtant besoin d’un repas consistant et riche en énergie. Il faut donc ruser pour les faire manger.

Commencez déjà par faire figure d’exemple et, quitte à vous lever plus tôt, installez-vous à la table du petit déjeuner avec lui et faites-en un moment convivial. Si vous ne mangez rien et avalez seulement un café en quatrième vitesse, il aura tendance à faire de même… Pour une économie de temps le matin, vous pouvez préparer la table la veille au soir !

Ouvrez-lui l’appétit avec l’odeur de pain grillé ou de jus d’orange pressé et prenez le repas au dernier moment, après vous être lavés et habillés. Allégez aussi les repas du soir, couchez-le et réveillez-le plus tôt : une longue nuit de sommeil lui donnera faim et un réveil de bonne heure lui laissera le temps d’en profiter en toute tranquillité.

Vous pouvez aussi décorer et customiser son assiette de petit déjeuner. Il sera sans aucun doute enchanté !

petit déjeuner customisé
Crédits : Pxhere

S’il ne nous vient pas à l’idée de manger les mêmes repas du soir et du midi plusieurs jours de suite, il n’en est pas de même pour le petit déjeuner. C’est la raison pour laquelle on peut facilement s’en lasser. Profitez donc du dimanche pour prendre le temps de varier : brunchez avec des oeufs brouillés, des viennoiseries, des pancakes et des biscuits chocolatés. Essayez aussi de cuisiner avec lui et composez des granolas en prenant en compte les préférences de votre petit. Il en sera ravi !

Sources : Maman Vogue ; Santé Magazine ; Notre famille

Articles liés

Idées de goûters sains et naturels pour les enfants

5 astuces pour faire manger des fruits et légumes aux enfants

16 astuces pour les casse-croûtes en voyage pour les enfants