Rentrée scolaire 2020 : un syndicat d’enseignants demande de reporter la rentrée

Crédits : iStock

Après un été très particulier, il est bientôt l’heure pour les enfants de reprendre le chemin de l’école. Or, cette rentrée scolaire risque d’être bien différente de ce que les petits ont connu jusqu’à présent du fait de la menace du coronavirus qui plane sur le monde entier depuis le début de l’année 2020. Si les protocoles sanitaires sont allégés depuis la reprise de l’école au mois de mai 2020, l’ambiance risque malgré tout d’être particulière, notamment pour les professeurs et le personnel éducatif plus généralement. C’est d’ailleurs pour cette raison que la porte-parole du SNUipp-FSU (syndicat d’enseignants) a demandé un report de la rentrée scolaire.

Des enseignants qui ne se sentent pas prêts

Le 1er septembre, les écoles vont ouvrir à nouveau leurs portes après deux mois de vacances et une année scolaire extrêmement particulière. Cette journée inquiète déjà beaucoup d’enseignants, comme l’explique la porte-parole du SNUipp-FSU. Selon elle, les consignes sont en contradiction avec la situation sanitaire actuelle dans le pays. En effet, depuis quelques jours maintenant, il semblerait que le nombre de personnes qui contractent le coronavirus augmente dangereusement. Forcément, dans ces conditions, les professeurs sont inquiets de devoir à nouveau se confronter aux enfants à l’école avec un protocole sanitaire presque inexistant. En parallèle de cela, dans les entreprises, les règles doivent justement être renforcées à la rentrée. Il semblerait donc que les écoles soient la seule exception, ce qui peut ainsi laisser un goût amer aux enseignants qui se sentent un peu lésés.

école enfant masque coronavirus covid-19 épidémie pandémie
Crédits : iStock

Cette rentrée scolaire pose également un problème d’organisation si l’école à la maison doit de nouveau être instaurée au cours de l’année. Même si Jean-Michel Blanquer a expliqué que le retour à l’école à distance se ferait uniquement en « cas extrême », les enseignants risquent une fois de plus de devoir assumer dans la précipitation une décision de ce genre. En effet, à partir du mois de mars 2020, lorsque les établissements scolaires ont dû fermer, les professeurs ont été contraints d’utiliser leur propre matériel et ont souvent eu le sentiment d’être complètement oubliés par le gouvernement. Pour toutes ces raisons, le syndicat a demandé au ministère de l’Éducation de décaler la rentrée scolaire. Une demande qui n’est visiblement pas au goût du ministre Jean-Michel Blanquer.

Le ministre de l’Éducation se veut rassurant

Jeudi 20 août, Jean-Michel Blanquer a donné un peu plus de détails concernant la rentrée scolaire de 2020, qui semble effrayer aussi bien les parents que les enseignants. Pour autant, il a affirmé qu’il n’était absolument pas question de décaler la rentrée scolaire, qui se tiendra donc bien le 1er septembre. Cela dit, ses propos n’ont pas du tout convaincu les enseignants qui en attendaient visiblement plus de cette allocution. La rentrée scolaire promet donc de se faire sous haute tension.