Shooting de grossesse : une future maman prend la pose en compagnie de milliers d’abeilles

Crédits : iStock

Durant la grossesse, beaucoup de femmes font le choix d’immortaliser ce moment si particulier avec un shooting. Que ce soit seule, en couple ou même en famille, les possibilités sont nombreuses et permettent à chaque future maman d’avoir des souvenirs absolument uniques. Certaines en profitent également pour y inclure leur passion, et parfois, cela peut entraîner des résultats très surprenants. C’est notamment le cas de cette future maman qui a fait le choix de poser aux côtés de milliers d’abeilles. Les clichés, qui peuvent en effrayer plus d’un, ont d’ailleurs été à l’origine d’un véritable débat sur les réseaux sociaux.

Une idée osée

Si vous avez pour projet de réaliser une shooting photo de grossesse qui sort de l’ordinaire, vous allez peut-être trouver l’inspiration avec l’idée pour le moins originale de cette future maman. Bethany Karulak-Baker est une jeune Américaine qui a fait le choix de s’entourer de milliers d’abeilles pour réaliser sa série de photos de grossesse.

La jeune femme a également tenu à partager les clichés sur les réseaux sociaux, accompagnés de quelques explications pour mieux comprendre comment elle est parvenue à les réaliser : « La reine est attachée à mon ventre dans une cage ». Cela a donc permis d’attirer toutes les autres abeilles directement sur son ventre pour obtenir ce résultat.

Bien évidemment, une telle pratique est extrêmement dangereuse, car les piqûres de toutes ces abeilles auraient bien pu être mortelles pour la jeune femme. Pire encore, elle affirme qu’elle est justement allergique à ces piqûres. Malgré l’autorisation de son médecin pour réaliser ces photos, la future maman a donc pris un vrai risque.

 

Des photos qui font débat

Forcément, de tels clichés ne pouvaient pas plaire à tout le monde, surtout si des insectes sont utilisés et qu’il y a un risque, aussi bien pour eux que pour les modèles. De nombreux internautes ont ainsi montré du doigt l’absurdité de ce geste, alors que la future maman est allergique aux piqûres d’abeilles. Il y a en effet un vrai risque pour sa santé et donc pour celle de son enfant à naître.

Pour mettre un terme à toutes ces accusations, la jeune femme a tenu à rétablir certaines vérités dans une nouvelle publication Facebook et a notamment rappelé qu’elle est apicultrice de métier. Elle a également voulu expliquer à quel point cette séance photo était symbolique pour elle : « J’ai été piquée des milliers de fois et j’ai eu à gérer beaucoup de choses dans ma vie. Donc, ne vous inquiétez pas pour mon bébé. Il nous reste quinze jours et, comme tout dans ma vie, nous allons gérer jusqu’à la fin ! »