in

Sucreries : 6 astuces pour faire en sorte que les enfants en consomment moins

Crédits : iStock
Sucreries : 6 astuces pour faire en sorte que les enfants en consomment moins
noté 5 - 1 vote

Il faut le reconnaître : les aliments les plus addictifs sont bien souvent les plus mauvais pour la santé et les bonbons en font bien évidemment partie. Les enfants en sont d’ailleurs la principale cible et il est important de les préserver au mieux. 

1) Montrer l’exemple

Comme pour toutes vos actions dans votre vie de parent, vous devez impérativement montrer l’exemple. Évitez donc d’acheter des sucreries pour ne pas tenter vos enfants, mais aussi pour leur montrer que vous n’en avez vous-même pas besoin. Et si jamais il y a tout de même quelques bonbons dans vos placards, faites en sorte de ne pas en manger beaucoup, ou du moins pas devant vos enfants !

2) Expliquer les dangers du sucre

À un certain âge, les enfants sont capables de comprendre que telle ou telle chose n’est pas bonne pour la santé. Vous devez donc leur expliquer la raison de cette interdiction, ou du moins de cette restriction. En effet, il est parfaitement contre-productif de refuser quelque chose à un enfant sans lui expliquer les raisons.

3) Ne pas utiliser les sucreries comme récompense

Les sucreries ne doivent pas faire l’objet d’une motivation. En effet, ils auront alors tendance à se surpasser dans l’unique but d’obtenir cette récompense qui en vérité n’est pas bonne pour la santé. Cette démarche serait donc absolument contraire à vos autres principes.

4) Leur donner le choix

Puisqu’il faut tout de même parfois leur faire plaisir, vous allez forcément être confronté à une situation dans laquelle votre enfant va vous demander un bonbon. Pour qu’il comprenne qu’il n’en aura qu’un, laissez-le choisir celui qu’il souhaite, en le prévenant au préalable qu’il n’en aura pas d’autres.

5) Trouver des aliments aux textures et aux goûts proches

Il faut pouvoir trouver des aliments qui pourraient se substituer aux sucreries afin de satisfaire tout de même les papilles de votre enfant sans pour autant compromettre sa santé. Les fruits secs ou les fruits confits, même s’ils sont sucrés, sont de bonnes alternatives, à condition bien sûr de ne pas en manger trop.

6) Se tourner vers des sucreries plus naturelles

Pour continuer de faire plaisir à votre enfant, vous pouvez toujours vous tourner vers des sucreries plus naturelles et donc meilleures pour la santé. Ainsi, faites une croix sur les colorants artificiels, sans gélatine animale et avec le moins de sucre possible.

Sources : Fourchette et Bikini, Je suis une maman

Articles liés :

Les 8 aliments essentiels à la croissance de votre enfant

8 astuces pour parvenir à faire manger des fruits et légumes à vos enfants

Elle habille sa fille avec les aliments de sa cuisine