in

Syndrome du tourniquet : tout savoir sur ce phénomène inquiétant

bébé pleurs maman mère syndrome du tourniquet
Crédits : iStock

Que vous n’en ayez jamais entendu parlé ou qu’au contraire vous soyez très stressé par le syndrome du tourniquet, impossible que ce phénomène très inquiétant vous laisse indifférent. Pourtant, il s’agit d’un danger encore très peu relayé, ce qui explique pourquoi les parents ne sont pas suffisamment renseignés sur la question. Dernièrement, un nouveau cas a été mis au jour par une jeune maman qui a certainement eu une grosse frayeur.

Qu’est-ce que le syndrome du tourniquet ?

Le syndrome du tourniquet est le résultat d’un cheveu qui entoure et serre beaucoup trop fort une partie du corps d’un enfant. Il s’agit plus généralement des doigts ou des orteils, comme pour le cas d’Alex Upton, une jeune maman britannique qui a évité le pire. Son petit garçon, Ezra, âgé de 10 semaines, pleurait beaucoup depuis plusieurs jours et refusait également de s’alimenter. Les jeunes parents ont donc rapidement compris qu’il y avait un problème, mais ne parvenaient pas à mettre le doigt dessus, jusqu’au jour où, au moment de changer son fils, Alex Upton a remarqué un cheveu enroulé autour de quatre orteils du bébé.

Dans la majorité des cas, ces cheveux se trouvent dans les chaussettes des enfants et vont venir se déposer sur les plis entre les phalanges. Petit à petit, et à cause des mouvements de l’enfant, le cheveu va venir enrouler l’orteil ou le doigt, et le serrer progressivement à tel point qu’il empêche le retour veineux vers le cœur. Tout le sang va donc s’accumuler à son extrémité, formant finalement un œdème. Si le problème n’est pas pris en charge rapidement, le doigt peut changer de couleur pour se nécroser, et devra donc être amputé.

Crédits : iStock

Comment l’éviter ?

Fort heureusement pour Alex Upton et le petit Ezra, il n’a pas été nécessaire d’en arriver à cette terrible issue, puisque la maman est finalement parvenue à retirer le cheveu qui avait même formé un nœud autour de l’orteil de son fils environ 15 minutes après l’avoir découvert.

Pour éviter de devoir faire face à ce genre de problème, il est important d’être vigilant. Comme le rappelle la jeune britannique, vous devez systématiquement vérifier lorsque vous changez votre petit ou lorsque vous lui donnez son bain qu’il n’y a pas de cheveux autour de lui. Il est d’ailleurs vivement conseillé aux mamans de se brosser les cheveux régulièrement pour éviter de les perdre n’importe où. En effet, le syndrome du tourniquet se manifeste la plupart du temps sur les doigts ou les orteils, mais peut aussi toucher la langue, les parties génitales ou encore le cordon ombilical si le bébé ne l’a pas encore perdu.

Repérer les signes du syndrome du tourniquet

Pour agir le plus rapidement possible et éviter d’en arriver à l’amputation, il faut également pouvoir connaître les signes de ce phénomène. Si votre petit en souffre, il risque de pleurer sans raison apparente. Vous devez alors rapidement vérifier toutes les parties de son corps afin de voir s’il y a une anomalie quelque part. Si vous constatez qu’un cheveu s’est en effet coincé, vous devez sans plus attendre vous rendre chez un médecin qui l’enlèvera avec les outils et la précaution nécessaires.

Sources : MagicMaman, Pourquoi docteur, Le Plus

Articles liés :

Fausse-route de bébé : comment faut-il réagir ?

Bébé se retourne : est-ce dangereux ?

Noyade sèche : une cause de mortalité chez les enfants encore trop méconnue

Syndrome du tourniquet : tout savoir sur ce phénomène inquiétant
noté 5 - 1 vote