in ,

Une illustratrice démontre parfaitement le poids des mots sur les enfants

fille fillette triste pleurs larmes puni éducation
Crédits : iStock

Dès leur plus jeune âge, les enfants sont capables de comprendre le poids des mots, et donc d’en être affectés, particulièrement lorsque cela vient des parents. Seulement, nombreuses sont les personnes qui prennent cet aspect à la légère et qui ont donc tendance à dire certaines choses à des enfants sans avoir conscience des conséquences qu’elles peuvent avoir. Les adultes ne réalisent pas toujours que certains mots peuvent être très mal pris, surtout pour des enfants qui n’ont encore absolument aucun recul. L’illustratrice Fanny Vella s’est ainsi basée sur des faits réels en illustrant le texte d’une jeune femme pour réaliser des dessins criants de vérité, mais qui mettent surtout la puce à l’oreille. Ils démontrent en effet parfaitement à quel point les mots entendus au cours de l’enfance peuvent influencer négativement la vie adulte. Ces mots vont notamment participer au développement de la personne, et même s’ils ne semblent pas violents de prime abord, ils se révèlent en réalité meurtriers.

Une accumulation de remarques

Sous le coup de la colère ou encore de l’impatience, tous les parents ont déjà prononcé des mots qu’ils regrettent dans la seconde qui suit. Il est en effet impossible d’être un parent parfait, mais tout le monde peut faire en sorte de s’en rapprocher au maximum, notamment en prenant conscience du poids des mots. En effet, certains mots, qui, comme le démontre Fanny Vella, sont souvent dits sur le coup de l’énervement peuvent en réalité être très vexants, et participeront malheureusement à la construction de l’enfant.

Les enfants se construisent dans les yeux de leurs parents et vont donc devenir l’image qu’on leur renvoie. Seulement, si leur éducation n’est faite que de petites remarques désobligeantes, aussi inoffensives soient-elles, c’est à partir de cela que l’enfant va se développer dans le futur.

 

 

 

 

Une éducation plus bienveillante

Bien évidemment, l’erreur est humaine et les dessins de Fanny Vella ne doivent pas pour autant servir à montrer les autres du doigt, mais plutôt à faire réagir et à démontrer que ce ne sont pas toujours les mots les plus violents qui sont les plus vexants. Ces illustrations doivent donc permettre à tous les parents de réfléchir à leur rôle et de s’adapter aux ressentis de leurs enfants qui sont de véritables éponges dès leur plus jeune âge. Il est tout à fait normal de perdre patience, mais il est essentiel de s’en rendre compte et de s’en excuser. À travers ces dessins, Fanny Vella semble vouloir encourager les parents à tendre vers une éducation plus bienveillante, mais aussi à leur faire prendre conscience que les enfants sont des individus à part entière qui doivent en effet être traités tels quels.

Articles liés :

5 phrases à ne surtout pas dire à votre enfant

4 moyens efficaces pour calmer les grosses colères de vos enfants

Éducation : 5 punitions pour permettre à son enfant d’en tirer des leçons

Une illustratrice démontre parfaitement le poids des mots sur les enfants
noté 5 - 1 vote