Vacances apprenantes : à quoi va ressembler l’été des enfants ?

Crédits : iStock

Après près de deux mois de cours à la maison et une reprise progressive de l’école depuis quelques semaines, les enfants ont tous vécu une scolarité bien particulière cette année. Si certains ont réussi malgré tout à suivre le programme avec l’aide de leurs parents, d’autres au contraire ont complètement décroché. Il faut dire que la situation sanitaire a bouleversé le quotidien de tous et remis en question beaucoup de projets, notamment les vacances. L’été approche à grands pas et malheureusement, de nombreuses familles vont être contraintes de rester à la maison. Une situation commune pour les foyers les plus défavorisés que le gouvernement a décidé d’aider avec le principe de « vacances apprenantes ».

Vacances apprenantes : quel est le principe ?

Les mesures de vacances apprenantes proposées par le gouvernement s’articulent autour de quatre grandes mesures :

  • Un chèque-vacances exceptionnel « été 2020 » pour 250 000 familles. Grâce à cela, les familles en situation de précarité vont pouvoir se payer des vacances avec une aide de la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) à hauteur de 80 millions d’euros au total.
  • Des « colonies de vacances apprenantes » pour 250 000 enfants et jeunes scolarisés de 3 à 17 ans. Elles se destinent aux enfants des zones rurales, des quartiers les plus défavorisés, issus de familles isolées, monoparentales ou en situation socio-économique difficile. Les enfants en situation de handicap, qui ont décroché de l’enseignement à distance faute d’équipement Internet ou ceux de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire sont également concernés.
  • Des écoles ouvertes pour 400 000 enfants. Ces établissements, ouverts aux élèves du primaire, du collège et des lycées, proposeront un renforcement scolaire le matin et des activités ludiques et collectives l’après-midi.
  • Accompagner les accueils de loisirs des collectivités territoriales. Pour garantir un été 2020 à la hauteur des attentes des enfants, une aide ponctuelle exceptionnelle de 30 millions d’euros sera proposée aux collectivités territoriales pour mettre en place toutes les mesures citées ci-dessus.

Des apprentissages à la maison

Cela fait maintenant plusieurs semaines qu’une majorité d’enfants en France vit au rythme de l’école à la maison. Une situation complètement exceptionnelle qui n’a pas été facile à vivre pour tout le monde. D’ailleurs, ces dispositifs de « vacances apprenantes » permettent aux familles qui n’ont pas réussi à assurer les apprentissages de rattraper ce retard du mieux possible.

Cependant, pour ceux qui ne pourront pas bénéficier de ces mesures, il est peut-être nécessaire de continuer les enseignements afin de reprendre le chemin de l’école en septembre dans les meilleures conditions. Bien évidemment, après toute cette période anxiogène, il est parfaitement normal de ne pas avoir très envie de continuer l’école à la maison. Cela dit, il est tout à fait possible d’apprendre des choses aux enfants sous des formes ludiques qui donneront l’impression aux petits qu’il s’agit plutôt de jeux.

Les vacances peuvent également être l’occasion d’apprendre des tas de choses qui ne ressemblent pas forcément aux apprentissages « traditionnels » de l’école. N’hésitez pas à stimuler ces petits esprits en ébullition et à attiser leur curiosité pour que le retour à l’école en septembre ne soit pas trop brutal pour eux.

Vers une nouvelle forme d’apprentissage ?

Le confinement et les cours à la maison ont peut-être donné des idées à certains parents qui ont pris beaucoup de plaisir à se glisser dans la peau des enseignants. Si les familles qui font l’école à la maison sont encore marginales en France, il s’agit aussi d’un mode d’enseignement qui pourrait bien attirer de plus en plus de foyers. Il faut dire que cela permet d’avoir une vraie liberté au niveau des apprentissages et conduit également les enfants de découvrir de nouvelles choses sous des formes complètement inédites qui ne ressemblent pas forcément à ce qui est appris à l’école.