Accouchement : quand est-il possible d’avoir de nouveau des rapports sexuels ?

Crédits : iStock

L’accouchement marque un tournant dans la sexualité d’un couple, qui bien souvent est sur pause dans les semaines qui suivent. Entre les souffrances de la femme liées à l’accouchement et la fatigue que peuvent ressentir les deux conjoints, de nombreux couples n’ont pas vraiment la tête aux câlins sous la couette. Mais à quel moment est-il possible de vraiment reprendre les rapports comme avant ?

Des débuts difficiles

Généralement, les médecins conseillent aux couples d’attendre environ 3 à 4 semaines avant de reprendre les rapports. Cependant, cela peut varier et dépend de nombreux facteurs. Si la femme a subi une épisiotomie, sa cicatrice sera alors très douloureuse et il se peut qu’elle souffre vraiment durant les premiers rapports. Tant que la cicatrice est rouge et gonflée, les rapports seront alors douloureux. La durée de cicatrisation d’une épisiotomie varie selon les femmes, mais parfois, il est possible qu’un abcès apparaisse sur les fils. Dans ce cas-là, la cicatrisation peut prendre plusieurs mois et il faut donc prendre son mal en patience. Dans les cas d’accouchements par césarienne, il est aussi important de prendre en compte la durée de cicatrisation avant de reprendre une activité sexuelle. Il est conseillé d’attendre environ trois semaines afin que la cicatrice ne soit plus douloureuse. Si ces périodes sont respectées mais que les premiers rapports, même pratiqués en douceur, restent douloureux, il vaut alors mieux consulter un gynécologue pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infection ou de complications liées à la cicatrice.

Même si le désir est présent, il est important que les rapports reprennent lorsque les deux conjoints le consentent. Ainsi, l’homme ne doit pas forcer sa conjointe si elle se plaint encore de douleurs, et la femme ne doit pas non plus se contraindre et souffrir simplement pour faire plaisir à son compagnon. Même si ce sont souvent les hommes qui sont en premiers demandeurs après un accouchement, l’inverse est vrai aussi.

Au-delà de la douleur, il n’est pas rare que les femmes n’éprouvent plus vraiment de désir et ne souhaitent pas vraiment reprendre les rapports. Il faut dire que l’arrivée d’un bébé peut vraiment chambouler l’équilibre qu’avait un couple. La fatigue s’installe, mais aussi l’impatience. L’amour est donné d’une autre façon. De nombreuses femmes ont aussi honte de ce nouveau corps qu’elles ont du mal à s’approprier de nouveau. Elles peuvent en effet mettre un certain temps à perdre leurs kilos de grossesse et n’acceptent donc pas cette toute nouvelle silhouette. Elles n’osent pas se montrer devant leur conjoint et préfèrent donc tirer un trait sur les rapports intimes.

Crédits : Pixabay – stokpic

Reprendre les câlins après l’accouchement

Avant même de reprendre les rapports intimes, il est important que le couple puisse se retrouver. En effet, après un accouchement, la vie de couple est complètement bouleversée et il devient donc compliqué de se retrouver l’un l’autre. Il faut ainsi pouvoir s’accorder du temps simplement à deux afin de raviver la flamme. Chez certains hommes, l’accouchement représente une étape durant laquelle l’image qu’ils avaient de leur compagne se retrouve radicalement changé, et il peut être difficile de renouer avec l’image d’avant. La communication est donc primordiale afin que chacun puisse donner son ressenti. Le désir peut mettre du temps à revenir, mais la complicité doit toujours être là pour le permettre.

Les premiers rapports peuvent être douloureux pour la femme et ne procurent pas nécessairement les mêmes sensations. Il faut donc y aller en douceur et bien s’écouter l’un l’autre. Il est conseillé pour les premiers rapports d’utiliser beaucoup de lubrifiant, car bien souvent, à la suite d’un accouchement, de nombreuses femmes souffrent de sécheresse vaginale. Pour retrouver toutes les sensations habituelles, il est également vivement conseillé de faire un rééducation du périnée, qui permettra de tonifier à nouveau ce muscle essentiel.

Ce sont souvent les hommes qui se retrouvent en premier à être en demande de rapports à la suite d’un accouchement. Pour tenter de faire baisser ce désir afin qu’ils puissent attendre que leur compagne soit prête, il est conseillé qu’ils passent beaucoup de temps avec leur enfant. Cela va permettre d’augmenter leur taux de prolactine masculin, ce qui aura pour effet de diminuer le désir sexuel.

Le mot d’ordre reste tout de même la patience, mais aussi l’écoute et la complicité au sein du couple.

Sources : Parents, Baby Center, Top Santé

Articles liés :

Périnée : comment le rendre tonique après l’accouchement ?

Épisiotomie : comment prendre soin de sa cicatrice ?

Accouchement par césarienne : avantages et risques