Qu’est-ce que le crowd-birthing, cette nouvelle tendance qui consiste à accoucher en public ?

Crédits : iStock

L’accouchement est généralement considéré comme un instant très intime dans la vie d’un couple, puisque c’est le moment pour eux de faire la rencontre avec leur enfant. Si auparavant, les hommes n’avaient pas pour habitude d’assister à l’accouchement, cette pratique est aujourd’hui parfaitement courante, et même la plus répandue en France. Cependant, une nouvelle tendance semble émerger depuis peu, et consiste à accoucher en présence d’autres membres de la famille et/ou amis. On appelle cela le crowd-birthing, une pratique qui semble conquérir de plus en plus de couples.

Accouchement à plusieurs

Le principe du crowd-birthing est simplement de permettre à d’autres personnes, hormis le papa, de participer à la naissance d’un enfant. Cette pratique, de plus en plus répandue au Royaume-Uni, semble commencer à charmer quelques parents. Ainsi, les personnes présentes dans la salle d’accouchement peuvent être jusqu’à huit, le tout pour observer une naissance. Parmi les personnes qui ont la chance de pouvoir assister à l’accouchement dans les cas de crowd-birthing, on retrouve le plus souvent le conjoint de la femme qui accouche, sa mère, mais aussi, plus surprenant, sa belle-mère.

Cette pratique est remise en question par certains membres du domaine médical, notamment à cause de l’aspect hygiénique. En effet, si dans la presque totalité des maternités françaises, une seule personne est autorisée à assister à l’accouchement, c’est surtout pour respecter les règles d’hygiène et d’asepsie. D’ailleurs, cette personne doit rester la même pour toute la durée de l’accouchement.

La question de l’intimité de la maman est également soulevée. À la naissance de son enfant, la femme est complètement mise à nue et vulnérable. La question est donc de savoir s’il ne s’agit pas d’une atteinte à l’intimité de la femme, qui, même si elle donne son accord, le fait aussi peut-être sous la pression de son entourage qui souhaite à tout prix assister à la naissance de l’enfant.

Une société hyperconnectée

On observe aujourd’hui, chez toute une génération, une véritable volonté d’exposer les moments importants de sa vie au grand jour, et notamment sur les réseaux sociaux. Nos moindres faits et gestes sont aujourd’hui épiés et surveillés par des « abonnés », avec une volonté de partager aussi bien les bons que les mauvais moments de la vie. D’ailleurs, de plus en plus d’applications à destination des jeunes parents vont dans ce sens, avec par exemple des faire-part envoyés automatiquement à la naissance par MMS, des applications de paris en ligne pour que les proches spéculent au sujet du bébé à naître, ou encore pour permettre un suivi de grossesse, avec notamment plusieurs informations relativement personnelles.

La tendance du crowd-birthing rejoint cette logique en ayant pour volonté de partager avec ceux qui nous sont proches l’événement le plus important de notre vie.

La pression à son maximum

Le crowd-birthing présente bien évidemment certains inconvénients, et pas des moindres. Accoucher sous le regard d’autres personnes entraîne nécessairement une certaine pression, avec une volonté de réussir coûte que coûte.

Au Royaume-Uni, où cette pratique se démocratise tout doucement, le recours à la péridurale n’est pas très commun. Ainsi, certains médecins affirment que des femmes refusent la péridurale, alors qu’elles sont en grande souffrance, simplement pour ne pas être jugées par les personnes qui les entourent au moment de l’accouchement.

L’accouchement est aujourd’hui considéré comme une compétition pour de nombreuses femmes qui veulent toujours faire mieux que les autres : pas de péridurale, le plus naturellement possible et sans épisiotomie. Cette pratique du crowd-birthing serait donc un facteur supplémentaire de stress, avec une volonté de faire toujours mieux. Les réseaux sociaux et les célébrités y sont également pour quelque chose, puisque 15% des femmes enceintes affirment être stressées en entendant des célébrités se vanter que leur accouchement s’est bien passé.

Sources : MagicMaman, L’Obs, Madame Figaro

Articles liés :

12 traditions autour de l’accouchement à travers le monde

12 histoires insolites concernant l’accouchement qui vous feront voir les choses d’une autre façon !

7 méthodes (parfois très discutables) pour accoucher plus vite