in

BABI : tout savoir sur ces bébés aux besoins intenses

Crédits : iStock

Les bébés demandent par définition beaucoup d’attention, ce qui est parfaitement normal. Cependant, il y a certains nourrissons qui nécessitent encore plus d’amour. On les appelle les BABI (bébés aux besoins intenses). Si ce terme est encore très peu connu, il désigne pourtant des enfants très sensibles qui ont un besoin bien plus important de la présence de leurs parents pour pouvoir s’apaiser.

Comment repérer un BABI ?

Difficile de savoir si son bébé est en effet un BABI, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un premier enfant. En effet, les parents ne peuvent alors pas faire de comparaison avec une précédente expérience avec un enfant, et peuvent donc simplement croire que leur petit a besoin d’eux, au même titre que les autres enfants. Difficile cependant de savoir si son enfant est BABI avant ses trois mois, puisqu’il aura naturellement besoin de la présence de ses parents, sans pour autant que cela traduise un phénomène anormal. Seulement, quelques éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • il a beaucoup de mal à vivre la séparation avec ses parents, même si celle-ci n’est que visuelle et si elle ne dure que quelques minutes.
  • il est hypersensible et semble réagir à outrance à des situations pourtant banales.
  • il peut avoir du mal à créer du lien social avec les personnes qui ne lui sont pas familières.
  • de grosses colères peuvent se déclencher si ses parents ne sont pas près de lui.
  • ses émotions semblent décuplées : il pleure très fort, crie avec beaucoup d’intensité
  • ses réactions sont très imprévisibles et il est parfaitement impossible de comprendre ses émotions.
  • il est très exigeant et nécessite d’agir dans les minutes qui suivent s’il fait une crise soudaine.
bébé pleurs caprice larmes
Crédits : iStock

Un phénomène qu’il est possible de confondre

Seulement, tous ces symptômes typiques des enfants BABI peuvent aussi expliquer d’autres maux de bébé. En effet, les parents peuvent parfaitement croire que leur enfant souffre de coliques, de constipation ou encore d’allergie au lait de vache s’il y en a dans son alimentation. Le mieux reste donc de s’adresser à un pédiatre afin qu’il pose un diagnostic clair sur le mal dont souffre l’enfant.

Comment faut-il agir avec un bébé BABI ?

Difficile de trouver le comportement adéquat avec un enfant qui demande tant d’attention. En effet, si la situation n’est pas dramatique pour autant, il faut bien reconnaître qu’elle peut tout de même être très fatigante pour les parents qui doivent se donner corps et âme à leur bébé. Il est donc préférable de trouver quelques solutions pour que l’enfant souffre moins, mais aussi pour que les parents puissent souffler.

Il faut bien évidemment y aller progressivement. Il ne s’agit en effet pas d’un caprice de la part de l’enfant, mais d’un véritable besoin d’être près de ses parents. Il ne faut donc surtout pas réagir en lui donnant l’impression de le punir, alors que lui-même vit certainement mal la situation.

Même s’il est très difficile de l’appliquer, vous devez doucement apprendre à votre bébé le sentiment de frustration. Attention, pour cela, il faut aussi pouvoir bien comprendre ses pleurs. Bien évidemment, cela ne signifie pas pour autant que vous devez laisser pleurer votre enfant des heures durant en pensant que cela pourra améliorer la situation.

Le mieux reste de s’adresser à un spécialiste de l’enfance qui saura vous donner les conseils nécessaires pour parvenir à avoir les bons réflexes, mais aussi pour que votre enfant souffre le moins possible.

Vous allez également devoir apprendre la patience, puisque le problème ne va certainement pas se régler en quelques jours.

Sources : MagicMaman, Maternez moi, Les pros de la petite enfance

Articles liés :

Fausse-route de bébé : comment faut-il réagir ?

Pics de croissance : comment les gérer ?

Syndrome du tourniquet : tout savoir sur ce phénomène inquiétant

BABI : tout savoir sur ces bébés aux besoins intenses
noté 5 - 1 vote