in

Bébé se retourne : est-ce dangereux ?

bébé nouveau-né dort dormir sieste doudou se retourner ventre
Crédits : iStock

Dès les premiers jours qui vont suivre la naissance de votre bébé, vous allez constater qu’il acquiert rapidement de nouvelles compétences. Et généralement, aux alentours de trois mois, il va parvenir à se retourner seul, et donc à passer de coucher sur le dos à sur le ventre. Une prouesse à vos yeux, mais qui peut aussi vous inquiéter. En effet, les médecins recommandent de faire dormir les bébés sur le dos afin d’éviter les risques de mort subite du nourrisson, car la position sur le ventre serait plus dangereuse. Alors forcément, lorsque vous constatez que votre petit est maintenant capable de se retourner en quelques secondes, vous commencez à paniquer en pensant à ce qui pourrait se passer en pleine nuit s’il se tournait sans que vous le voyiez. 

Se retourner : une grande étape

Si votre petit est capable de se retourner sur le ventre dès ses 3 mois, il faudra encore attendre un peu avant qu’il parvienne à reproduire l’inverse. En effet, c’est aux alentours de 6 mois qu’il en est enfin capable. Bien évidemment, il s’agit là de moyennes, il est donc parfaitement inutile de vous inquiéter si vous constatez que votre petit met plus ou moins de temps pour se retourner. Il le fera lorsqu’il se sentira prêt, et c’est bien le plus important. Si le fait de se retourner est important aux yeux des parents, c’est surtout parce qu’il s’agit d’un premier pas vers le début du déplacement. En effet, lorsque l’enfant a compris de quelle manière se tourner, il va rapidement tenter de ramper pour ensuite marcher à quatre pattes avant de finalement se redresser pour réellement marcher ensuite. C’est également important puisque cela signifie qu’il est à présent suffisamment musclé pour parvenir à effectuer ce mouvement, pourtant pas si simple que cela.

Des mouvements qui peuvent effrayer

Bien évidemment, et comme tous les progrès qu’un bébé peut faire, le voir se retourner peut être très effrayant pour les parents qui assistent à cela. Il s’agit en effet du début de la vigilance accrue pour les parents, qui devront toujours garder un œil attentif sur lui pour éviter les accidents. Le premier danger peut en effet intervenir durant le sommeil de votre petit qui pourrait s’étouffer en restant sur le ventre si personne n’intervient pour le retourner.

Le fait de se retourner peut également le faire chuter. Par exemple, veillez à toujours garder une main sur lui lorsqu’il est sur la table à langer ou encore sur le canapé, car il pourrait tout simplement tomber en se retournant, puisque ce petit mouvement va lui permettre de se déplacer sur le côté.

bébé dort sommeil
Crédits : Pixabay – skimpton007

Il ne faut pas non plus en faire une obsession, car si votre bébé est à présent capable de se retourner, cela signifie qu’il a le tonus musculaire nécessaire pour maintenir sa tête en l’air et donc éviter de s’étouffer. Ainsi, s’il se sent dans une mauvaise situation et qu’il ne parvient pas à trouver son souffle par exemple, il aura le réflexe de recommencer son geste pour se trouver à nouveau sur le dos.

Tonifier ses muscles

Les parents doivent justement encourager leur bébé à se retourner afin qu’il gagne doucement en tonus. Pour cela, n’hésitez pas à lui donner envie de le faire, notamment en attirant son attention sur les côtés. Petit à petit, il prendra le réflexe de le faire tout seul.

Lorsque vous êtes avec lui, vous pouvez également en profiter pour le mettre quelques minutes sur le ventre, toujours avec beaucoup de surveillance bien entendu. De cette manière, il se verra obligé de forcer sur sa nuque pour la maintenir droite, ce qui est aussi un bon moyen de le tonifier. Attention de ne pas en abuser et de ne pas commencer si votre petit n’est pas prêt, au risque de le fatiguer.

Sources : Parents, Pampers, Le Journal des femmes

Articles liés :

6 gestes à adopter pour éviter les accidents domestiques

Fausse-route de bébé : comment faut-il réagir ?

Biberon : comment faire pour bien le donner à bébé ?

Bébé se retourne : est-ce dangereux ?
noté 5 - 1 vote