Confinement : il va désormais être aménagé pour les autistes

Crédits : iStock

Le confinement est déjà une situation difficile à vivre en règle générale, mais l’est encore plus pour certains, notamment les autistes. Cette atmosphère peut en effet être très angoissante dans ces conditions et le fait de ne pas sortir risque de rendre le quotidien de ces personnes absolument terrible. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a pris des mesures afin d’aménager au mieux le confinement pour les personnes atteintes de troubles autistiques.

Un confinement adapté

Comme la situation actuelle est totalement inédite, les mesures ne sont pas forcément adaptées à tout le monde. Les personnes qui souffrent de troubles autistiques peuvent en effet avoir beaucoup de difficultés à vivre ce confinement qui est forcément très angoissant, car la liberté de mouvement est grandement réduite.

Jeudi 2 avril avait lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Une cause très importante qui permet de donner un peu de visibilité à ce trouble qui est malheureusement encore trop peu connu alors qu’il a généralement un impact sur tous les proches des personnes concernées. En cette période si particulière de confinement, le Président de la République Emmanuel Macron a fait savoir par le biais d’une petite vidéo postée notamment sur son compte Twitter que le confinement est à présent allégé pour les personnes autistes. De cette façon, les sorties seront plus nombreuses afin notamment de sortir de l’ambiance parfois anxiogène de la maison.

Des mesures nécessaires

Les lieux clos peuvent être très oppressants pour les personnes autistes qui ont donc besoin de sortir régulièrement. Dans la situation actuelle, il était donc nécessaire d’adapter les droits de sortie à ces personnes qui ne peuvent pas non plus forcément se réfugier vers les écrans qui peuvent aussi être mal supportés, comme le rappelle le Président.

Ainsi, une attestation spéciale pour eux et pour les éventuels accompagnants va être mise en place afin qu’ils puissent sortir plus souvent en toute légalité. Cependant, ces autorisations de sortie doivent tout de même être accompagnées d’un maintien des gestes barrières qui sont essentiels pour éviter au mieux la transmission du coronavirus.

Cette prise de parole intervient après plusieurs «coups de gueule» d’associations qui ont alerté le gouvernement des situations de familles qui font face à un handicap et qui se retrouvent ainsi dans une situation encore plus difficile avec le confinement actuel. Le confinement imposé par le gouvernement les plonge en effet dans un réel isolement, plus grand encore que ce qu’ils vivent habituellement.

Articles liés :

Y a-t-il un lien entre autisme et prise d’antidépresseurs pendant la grossesse ?

Confinement : l’OMS recommande de jouer aux jeux vidéo

Coronavirus et confinement : les pédiatres demandent aux parents de ne pas repousser les vaccinations des enfants