Coronavirus et confinement : les pédiatres demandent aux parents de ne pas repousser les vaccinations des enfants

Crédits : iStock

L’épidémie de coronavirus nous contraint depuis plusieurs semaines à limiter au maximum nos déplacements et nous contraint donc à sortir uniquement lorsque cela est vraiment nécessaire. La plupart des rendez-vous médicaux qui n’étaient pas urgents ont donc pour la plupart été annulés pour éviter au maximum les risques de contamination et pour privilégier la prise en charge des patients qui présentent des symptômes du Covid-19. Ainsi, de nombreux parents ont fait le choix d’annuler des rendez-vous de vaccination pour les petits, jugeant qu’ils ne sont pas prioritaires. Seulement, plusieurs pédiatres vont contre cette idée et demandent aux jeunes parents de ne pas annuler ces entrevues, surtout durant la crise sanitaire actuelle.

Le cri d’alarme des pédiatres

Durant cette période un peu particulière de crise sanitaire, il est difficile de savoir quels sont les déplacements autorisés ou non. Dans l’esprit de beaucoup de parents, les rendez-vous pour les vaccins des enfants ne sont pas considérés comme une priorité et peuvent donc être reportés. Il s’agit en réalité d’une fausse idée, comme l’a rappelé le Syndicat des pédiatres le 25 mars dernier qui demande clairement aux parents de ne pas repousser à plusieurs mois les rendez-vous de vaccination des petits pour des maladies graves comme la rougeole ou la méningite.

Plusieurs pédiatres ont en effet constaté depuis le début du confinement une augmentation de parents absents à certains rendez-vous et notamment ceux pour les vaccins. Forcément, avec ce constat, les professionnels de santé craignent une recrudescence de maladies qui étaient jusqu’à présent plutôt bien contrôlées grâce justement aux vaccins. Cela signifierait que la crise sanitaire actuelle pourrait se poursuivre avec l’apparition d’autres maladies potentiellement dangereuses dans quelques mois.

L’importance des vaccins

Contrairement à ce que beaucoup de parents pourraient croire, les consultations pour des vaccins sont considérées comme « urgentes » et doivent donc être honorées, même durant cette période si particulière. Si votre pédiatre habituel n’est pas présent, n’hésitez pas à contacter un confrère pour effectuer les vaccins.

Il est tout à fait normal que vous ayez peur de sortir de la maison et donc de potentiellement vous confronter ainsi que vos enfants au virus. Cependant, souvenez-vous que vous vous rendez sur un lieu médical dans lequel les mesures barrières seront en principe parfaitement respectées. Quoi qu’il en soit, ne prenez pas à la légère ces rendez-vous qui sont réellement importants, particulièrement dans le contexte actuel.

Pour d’autres rendez-vous moins importants qui ne nécessitent pas forcément de déplacements jusqu’à un cabinet médical, pensez aux consultations en ligne qui sont tout aussi efficaces, particulièrement en ces temps si particuliers.

Articles liés :

Vaccination obligatoire : quels risques en cas de refus ?

Confinement : comment les parents solos gèrent-ils les courses ?

Vaccins : quels sont ceux que vous devez faire enceinte ?