in ,

Mon petit pleure tous les matins à l’école : que faire ?

Crédits : iStock

L’arrivée à l’école est une véritable étape pour les enfants, qui se retrouvent confrontés à un milieu qui leur est complètement inconnu et dans lequel ils vont passer la plus grande partie de leurs journées. Il faut ajouter à cela le fait qu’il y a aussi d’autres enfants et qu’ils sont ici dans le but d’apprendre des tas de choses. On comprend donc bien à quel point les petits peuvent se sentir dépassés par tous ces changements auxquels ils n’étaient pas nécessairement prêts. Ainsi, il n’est pas rare d’en voir certains en larmes devant le portail de l’école tous les matins. Si ce phénomène ne vous alerte pas forcément en tant que parent les premiers jours après la rentrée, vous devez peut-être commencer à vous poser des questions lorsque vous constatez qu’il devient récurrent. Quelle est donc la meilleure attitude à adopter dans ce cas de figure ?

Un manque de ses parents

Le fait que votre petit pleure tous les matins lorsque vous le déposez à l’école est en réalité un phénomène tout ce qu’il y a de plus normal. En effet, et particulièrement s’il s’agit de sa première année à l’école, vous devez comprendre le changement que cela représente pour lui. Il s’agit là d’un grand saut dans l’inconnu, mais surtout d’une longue séparation quotidienne avec ses parents, qu’il avait peut-être l’habitude de voir toute la journée auparavant. Cependant, il faut bien reconnaître que si ces pleurs durent plusieurs semaines voire plusieurs mois, vous avez intérêt à vous poser quelques questions.

Un problème à l’école

Si vous pensez que le problème ne vient pas du manque, vous devez rapidement vous adresser au maître ou à la maîtresse de votre enfant afin de savoir quel est son comportement en classe. Peut-être qu’il n’a pas de copains et qu’il se sent rejeté. Dans ce cas de figure, vous devez surveiller la situation de près pour veiller à ce qu’elle ne se transforme pas en harcèlement scolaire.

école maternelle rentrée sac
Crédits : iStock

Que faire pour le rassurer ?

Bien évidemment, en tant que parent, c’est un déchirement pour vous de laisser votre petit dans un tel état le matin. Il faut donc rapidement corriger la situation, car dans le cas contraire, l’école risque de devenir une véritable punition à ses yeux.

  • Vous devez établir un dialogue avec lui afin qu’il se confie à vous en toute honnêteté.
  • Essayez de tout faire pour le rassurer et lui prouver que l’école sera très positive pour lui.
  • Soyez très ponctuels, aussi bien le matin que le soir pour lui éviter de se faire du souci pour rien.
  • Instaurez quelques rituels. Les enfants aiment en effet beaucoup avoir des habitudes afin d’être plus rassurés.
  • Chaque matin, anticipez la crise en lui expliquant que c’est le moment d’aller à l’école et que vous viendrez le chercher à la fin de la journée. Tentez de lui donner envie en lui listant les activités qu’il pourra faire.
  • Ne soyez pas expéditif en arrivant à l’école, quitte à partir un peu plus tôt pour consacrer un vrai temps aux bisous et aux câlins devant le portail.
  • Vous ne devez surtout pas être dans le jugement et montrer votre enfant du doigt parce qu’il pleure. Tous les enfants n’expriment pas leurs émotions de la même façon, et peut-être a-t-il besoin de cela pour finalement accepter d’aller à l’école avec joie.

Bien évidemment, si vous constatez que la situation ne s’améliore pas malgré toutes ces dispositions, n’hésitez pas à vous tourner vers un spécialiste de la petite enfance. Il pourra vous aider à comprendre d’où vient le malaise et comment en venir à bout.

Sources : MagicMaman, La Boîte Rose, Paroles de Mamans

Articles liés :

L’école à deux ans : bonne ou mauvaise idée ?

Enfant malade et école : phobie scolaire ou réelle souffrance ?

L’uniforme à l’école : bonne ou mauvaise idée ?

Mon petit pleure tous les matins à l’école : que faire ?
noté 5 - 1 vote