Parent au foyer : est-ce bien raisonnable de mettre son petit à la crèche ?

La crèche permet à de nombreuses familles d’être soulagées au moment de reprendre le travail. Si cette première séparation avec bébé peut être difficile à vivre pour les parents, elle est aussi nécessaire pour ceux qui veulent reprendre une activité professionnelle plus ou moins normale. Seulement, certains parents font le choix d’inscrire leur enfant à la crèche alors qu’ils sont parents au foyer. Un choix critiqué par d’autres qui peut tout de même être très utile.

Parent au foyer : un travail à temps plein

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pourraient penser, le fait d’être parent au foyer n’a absolument rien de reposant. S’occuper d’un enfant à temps plein est en effet très prenant, sachant qu’il faut ajouter à cela toutes les tâches quotidiennes de la maison. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui préfèrent reprendre le travail plutôt que de vivre ainsi tant cela peut être fatigant. Le fait d’être parent au foyer contraint également de toujours rester avec les enfants et donc d’avoir la sensation de n’être plus qu’un parent. La vie sociale est alors limitée et il est donc difficile dans ces conditions de sortir de cette bulle très prenante. Autant de raisons qui peuvent pousser certains jeunes parents à placer leur petit à la crèche plusieurs fois par semaine malgré leur présence à la maison.

maternelle école crèche enfant bébé jeux
Crédits : Pixabay – LRCL

Laisser son enfant à la crèche : est-ce bien raisonnable ?

Bien sûr, la plupart des parents qui ont recours à la crèche alors qu’ils sont eux-mêmes à la maison ont tendance à culpabiliser en le faisant. Il faut dire qu’initialement, choisir d’être parent au foyer signifie s’occuper à temps plein du petit et de prendre pleinement cette responsabilité. Difficile donc de se décharger de cela et de vraiment l’assumer.

Beaucoup s’en veulent aussi, car ils ont la sensation de «voler » une place à la crèche à des parents qui pourraient en avoir plus besoin. En effet, les places en crèche sont très rares et prisées, particulièrement dans certaines zones où les listes d’attente sont interminables. Difficile donc de ne pas culpabiliser lorsqu’on sait qu’il est possible de laisser les enfants à la maison, mais que l’on souhaite tout de même profiter de ce système.

Cependant, ces quelques heures de répit dans la semaine peuvent être réellement nécessaires pour le parent en question. Que ce soit pour se concentrer sur des tâches ménagères, s’occuper de documents administratifs ou tout simplement pour prendre l’air, ce temps libre est parfois vital. Quoi qu’il en soit et malgré toute la culpabilité que peut entraîner cette démarche, mieux vaut y avoir recours plutôt que de se laisser ensevelir sous la charge de travail. En effet, un parent qui manque de patience, qui se sent trop fatigué ou simplement qui n’a pas le moral ne pourra pas s’occuper pleinement de ses enfants. Mieux vaut donc être heureux quitte à les faire garder parfois plutôt que de mal vivre le fait d’être systématiquement avec eux.

Sources : Maman Vogue, MagicMaman

Articles liés :

Rentrée à la crèche : les 6 objets indispensables pour être efficace

L’inscription à la crèche : une grande étape pour bébé !

Crèche : son choix aurait un impact sur la réussite scolaire